in

Editis: les prétendants au rachat se bousculent au portillon

Editis: les prétendants au rachat se bousculent au portillon



Le feuilleton Editis est digne d’un polar. Second groupe éditorial français, il abrite des maisons prestigieuses comme Le Robert, Bordas, Plon, Pocket, 10/18 et affiche un chiffre d’affaires de 856 millions d’euros ce qui le place au 24ème rang mondial selon Livres Hebdo. Mais son propriétaire, Vivendi, a pris l’an dernier le contrôle d’Hachette, 1er éditeur français et 6ème mondial. La Commission européenne voit donc d’un très mauvais œil une éventuelle fusion entre les deux groupes qui pourrait constituer une position dominante dans l’édition.  Vincent Bolloré, patron de Vivendi a donc décidé de se défaire d’Editis. La liste des repreneurs devait initialement être présentée le 22 décembre. Mais la date a été repoussée à la fin du mois de janvier.

Lire aussiLes petits éditeurs font mieux que les géants

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le succès de Mastodon ralentit tandis que Twitter respire

Le succès de Mastodon ralentit tandis que Twitter respire

PS5 qui chauffe, poussette du futur, CES la suite... La Quotidienne des Nums [09/01/2023]

PS5 qui chauffe, poussette du futur, CES la suite… La Quotidienne des Nums [09/01/2023]