in

le Maroc et la Croatie se neutralisent dans le groupe F

le Maroc et la Croatie se neutralisent dans le groupe F


Publié le :

Le Maroc et la Croatie se sont séparés sur un score de parité (0-0). Les vice-champions du monde sortants ont semblé en manque d’idées face à des Lions de l’Atlas qui auraient même pu l’emporter.

Ces Lions de l’Atlas ont du mordant. Le Maroc a obtenu le match nul face à la Croatie (0-0) pour son premier match dans le groupe F. Il a tenu la dragée haute aux vice-champions vieillissants de 2018 et aurait pu l’emporter avec davantage de réussite.

Comme la veille lors de Tunisie – Danemark, l’équipe maghrébine du jour est comme chez elle dans un stade Al-Bayt totalement acquis à sa cause. Dans la foule, nombre de Franco-Marocains qui ont enchaîné le match de l’équipe de France de la veille, à 70 km au sud de la ville d’Al-Khor, avec celui-ci pour encourager leurs joueurs.

La Croatie peut frapper à tout moment

De quoi mettre en confiance le Maroc, qui prend petit à petit le contrôle des débats, notamment grâce à Boufal et Hakimi. En effet, face à des Croates regroupés dans l’axe, les Lions de l’Atlas tentent de se faufiler par les côtés. Le gardien de la Croatie, Dominik Livakovic, est contraint de s’affairer près de son poteau gauche pour bloquer un centre du latéral parisien dévié par un défenseur (14e).

Mais la Croatie rappelle qu’elle peut être dangereuse à tout moment. Sur une erreur du milieu marocain Amallah, Perisic intercepte une passe et tente sa chance de 30 m face au but. Sa frappe passe juste au-dessus de la barre de Bounou (17e).

À la suite d’une semelle de Modric, les Lions de l’Atlas obtiennent un très bon coup franc, dans l’axe, à 25 m. Ziyech tente sa chance mais envoie le ballon dans le mur (20e). Sur la contre-attaque, les Croates se projettent rapidement vers l’avant. La défense marocaine enlève le ballon des pieds de Vasic au dernier moment (21e). Une séquence qui illustre la physionomie du match : des Marocains à l’initiative, notamment sur le côté droit de Ziyech et Hakimi, mais des Croates capables de saisir toutes les opportunités avec des transitions rapides.

La Croatie passe toutefois la seconde dans les dernières minutes de la première période. Quelques secondes à peine après une sortie pleine d’autorité aux abords de sa surface, Bounou s’avère à nouveau décisif. Il sort un arrêt de classe mondiale sur une frappe à bout portant de Vlasic (45e+1). Puis Modric envoie un tir puissant qui passe au-dessus de la barre transversale (45e+2).

Amrabat en retard

Scène insolite au retour des vestiaires, le coup d’envoi est repoussé en raison d’un retard d’Amrabat. Le joueur sort en courant du couloir d’entrée sous le regard furieux du sélectionneur Walid Regragui.

Boufal lance les hostilités en prenant sa chance à l’entrée de la surface croate. Sa frappe est contrée par Lovren. Mazraoui reprend de la tête mais Livakovic est bien là (51e). Dans la continuité, Hakimi repousse in extremis un centre dangereux en corner (52e). Sur le coup de pied arrêté, Bounou dégage du bras (53e).

Hakimi leur rend la monnaie de leur pièce sur coup franc. Le défenseur du PSG frappe en force et oblige Livakovic à écarter le danger des deux poings (65e). Modric répond en brossant un centre parfait sur un coup de pied arrêté croate qui oblige En-Nesyri à dégager en corner (70e).

Comme en première période, la Croatie accélère sur la fin. Mais malgré les coups de boutoir de Modric ou Gvardiol, les Marocains tiennent bon pour ramener leur premier point de la compétition, égalisant déjà leur total de 2018. De bon augure pour la suite alors que le tirage au sort les a placés dans un des groupes les plus relevés avec, outre la Croatie, la Belgique et le Canada.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

What do you think?

Written by Rudolf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Toutes nos idées cadeaux de Noël à moins de 100 €

Toutes nos idées cadeaux de Noël à moins de 100 €

Le port de Dunkerque est le troisième port français

Le port de Dunkerque est le troisième port français