in

la Tunisie laisse passer sa chance contre l’Australie

la Tunisie laisse passer sa chance contre l'Australie


Publié le : Modifié le :

La Tunisie a perdu son duel, samedi, contre l’Australie, pour son deuxième match dans le groupe D de la Coupe du monde. Un échec qui hypothèque grandement ses chances de qualifications pour les huitièmes de finale.

La Tunisie s’est compliquée la vie. Face à une équipe d’Australie bien organisée et bien regroupée, les Aigles de Carthage n’ont pas su concrétiser leurs occasions. Le contraire des Socceroos, redoutable sur contre-attaque. À l’arrivée, cette défaite 1 à 0 diminue fortement leurs chances de voir les huitièmes de finale.

Dans une position confortable avant cette rencontre grâce à son match nul contre le Danemark, la Tunisie savait qu’elle avait un coup à jouer face une Australie, sur le papier, à sa portée. Cependant, l’enjeu a paralysé les Aigles de Carthage en début de match. Ils laissent le monopole du ballon aux Socceroos qui butent un temps sur une défense tunisienne bien en place.

Mais, comme contre la France, c’est l’équipe de l’hémisphère sud qui frappe la première. Duke est au départ de l’action et transmet à Goodwin sur la gauche. Il centre, Duke est à la retombée et place une tête lobée dos au but qui trompe Dahmen (24e, 0-1).

Il faut attendre les dernières minutes de la première période pour voir enfin les Aigles de Carthage se libérer. Laïdouni joue en profondeur pour Jebali. Le milieu tunisien joue avec Msakni qui écarte sur Dräger. Le latéral frappe en force mais Rowles revient in extremis (41e).

La Tunisie pousse sans revenir

Quelques minutes plus tard, c’est Jebali qui se signale en adressant un centre pour Msakni. Il frappe sans contrôle. Le ballon échoue à quelques centimètres du poteau alors que Ryan, le portier australien, n’avait pas réagi (45e+3).

Au retour des vestiaires, la Tunisie tente de capitaliser sur leur momentum, poussée par leurs supporters qui, comme lors du premier match, ont fait le déplacement en nombre au stade Al-Janoub. Sur une énième percée côté droit de Dräger, la défense australienne cafouille et s’y reprend à plusieurs fois pour dégager le ballon (51e). Abdi est trouvé sur le côté gauche. Il entre dans la surface et centre. Ryan repousse mais personne n’a suivi (58e). Puis, Sassi tente sa chance de loin, mais dévisse (60e).

En face, les Australiens continuent de se montrer dangereux sur les contre-attaques. Duke ne parvient cependant pas à concrétiser (55e, 57e). Et Leckie est proche de crucifier la Tunisie. Goodwin lance MacLaren sur le côté gauche. Il centre au second poteau. Leckie arrive lancé et manque de peu de tacler la balle dans les filets pour faire le break (70e).

Coup sur coup, Matt Ryan annihile les tentatives de Msakni. Le portier australien détourne la première tentative avant de capter la seconde sur une frappe plein axe (72e). Les deux premiers tirs cadrés du match pour les Aigles de Carthage. Le gardien du FC Copenhague reste impeccable jusqu’au coup de sifflet final.

Un échec contre l’Australie qui complique la vie de la Tunisie. Elle n’a désormais plus son destin en main concernant une qualification en huitièmes de finale. Elle va devoir regarder attentivement le résultat de France – Danemark et se préparer à tout donner contre les Français mercredi 30 novembre.

 

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

What do you think?

Written by Rudolf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Zola - Amber (Clip officiel)

Zola – Amber (Clip officiel)

BFM Stratégie (Cours n°196): La bourse, 4 000 ans d'expérience

BFM Stratégie (Cours n°196): La bourse, 4 000 ans d’expérience