in

Getty Images accuse le développeur de l’IA Stable Diffusion d’avoir illégalement exploité ses images

Getty Images accuse le développeur de l’IA Stable Diffusion d’avoir illégalement exploité ses images



Une IA peut-elle utiliser une banque d’images accessible publiquement pour son apprentissage ? Pour Getty Images, c’est non. L’agence de photographie américaine a annoncé avoir intenté une procédure judiciaire devant la Haute Cour de Londres contre Stability AI.

“Des millions d’images protégées” exploitées ?

Stability AI est le développeur à l’origine de Stable Diffusion, une intelligence artificielle capable de générer des images de synthèse à l’aide d’une phrase en langage naturel. Son fonctionnement est similaire à l’outil DALL-E, développé par OpenAI. Dans son communiqué, Getty Images reproche à l’entreprise d’avoir violé le droit d’auteur des contenus de sa banque d’images. Cette dernière aurait “copié et traité des millions d’images protégées (…) et les métadonnées associées”. Un procédé réalisé sans licence, de manière totalement illégale, accuse le géant américain.

En d’autres termes, Stability AI aurait entraîné ses algorithmes en deep learning (apprentissage profond), sur les images disponibles sur le portail de Getty Images pour concevoir Stable Diffusion. Pour générer des images, l’IA doit en effet se baser sur une somme conséquente de données. Un litige qui pourrait constituer une première historique dans le domaine juridique de l’intelligence artificielle générative.

Getty frileux sur les questions d’IA

“Getty Images a fourni des licences à des innovateurs technologiques de premier plan à des fins liées à la formation de systèmes d’intelligence artificielle d’une manière qui respecte les droits de propriété personnelle et intellectuelle. Stability AI n’a pas cherché à obtenir une telle licence (…) et a choisi, selon nous, d’ignorer les options de licence viables et les protections juridiques de longue date dans la poursuite de ses intérêts commerciaux autonomes”, dénonce l’agence américaine.

En septembre 2022, Getty a changé les règles de sa plateforme pour interdire la vente d’images générées par des IA sur ses services. Une décision justifiée à l’époque par Craig Peters, PDG de Getty, par de “réelles inquiétudes quant aux droits d’auteur résultant de l’exécution de ces programmes”. L’annonce d’une procédure judiciaire contre Stability AI apparaît ainsi logique au regard des valeurs portées par l’agence.

“L’équipe de Stability AI n’a pas reçu d’informations sur cette action en justice, nous ne pouvons donc pas faire de commentaires”, a déclaré un porte-parole de l’entreprise relayé par The Verge.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Réforme des retraites : ce simulateur permet de savoir si vous êtes concerné

Réforme des retraites : ce simulateur permet de savoir si vous êtes concerné

Avec "Babylon", Paramount s'offre deux grands atouts en France

Avec « Babylon », Paramount s’offre deux grands atouts en France