in

Annecy (F): Un prof risque gros pour sa liaison avec une élève de 14 ans

Annecy (F): Un prof risque gros pour sa liaison avec une élève de 14 ans


Publié

Annecy (F)Un prof risque gros pour sa liaison avec une élève de 14 ans

Un trentenaire a été mis en accusation pour avoir couché avec une ado, relations qualifiées de viols par la justice, pour lesquels il encourt 20 ans de réclusion.

L’établissement d’Annecy a déjà été le théâtre de précédentes affaires judiciaires visant des directeurs adjoints.

L’établissement d’Annecy a déjà été le théâtre de précédentes affaires judiciaires visant des directeurs adjoints.

Capture d’écran GoogleStreetView

L’acte d’accusation contre un enseignant du Collège Saint-Michel, un établissement privé catholique à Annecy (F), a été rendu après une enquête de plus d’un an. Le trentenaire devra répondre de viols sur mineur de moins de 15 ans, après la liaison qu’il a entretenue avec une de ses élèves, rapporte «L’Essor Savoyard».

Tout avait commencé par des mails, fin 2020, durant une période de mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 où la collégienne de 14 ans restait chez elle. Mais ces échanges ont fini par tourner à la relation amoureuse, puis à des rapports sexuels, dès le mois de juillet 2021. Les parents de l’ado ont découvert la situation en septembre et ont déposé une plainte.

L’enseignant risque très gros: en effet, une loi du 21 avril 2021 visant justement à protéger les mineurs balaie toute présomption de consentement venant d’un jeune de moins de 15 ans qui aurait une différence d’âge de plus de 10 ans avec son partenaire. Pour la justice, ces relations sont donc des viols, qui pourraient valoir une peine de 20 ans de réclusion au prévenu, aujourd’hui âgé de 37 ans. Celui-ci a déjà été suspendu de ses fonctions, dès les faits dénoncés. La date du procès n’est pas encore connue.

Pas une première dans ce collège

Deux autres affaires ont déjà émaillé la réputation du Collège Saint-Michel d’Annecy. L’ancien directeur adjoint de l’établissement a été condamné il y a un an à 3 ans de prison, dont un avec sursis, pour agressions sexuelles sur mineurs et détention d’images pédopornographiques. Et en 2017, un autre directeur adjoint du même collège avait été victime d’un malaise cardiaque qui lui avait été fatal alors qu’il se trouvait au Palais de justice, où il devait être mis en examen pour une affaire de mœurs impliquant des mineurs.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(jfz)



What do you think?

Written by Sebastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Dach espère faire payer les Blackhawks

Dach espère faire payer les Blackhawks

De Croo maintient la neutralité budgétaire d'une TVA réduite: “Elle sera compensée par une réforme des accises”

De Croo maintient la neutralité budgétaire d'une TVA réduite: “Elle sera compensée par une réforme des accises”