in

Alouettes: le poste de Trevor Harris en danger?

Alouettes: le poste de Trevor Harris en danger?


Clairement débiné de la performance de son attaque, le directeur général et entraîneur-chef par intérim des Alouettes de Montréal, Danny Maciocia, n’a pas voulu confirmer que Trevor Harris sera son quart-arrière lors du prochain match des siens. 

• À lire aussi: Les Alouettes ne font pas le poids

• À lire aussi: LCF: un match à la fois pour les Blue Bombers

• À lire aussi: Alouettes: un propriétaire bien actif sur Twitter

Lorsque dirigée par le vétéran de 36 ans, l’offensive n’a été en mesure d’inscrire qu’un seul touché jeudi soir, dans un revers de 35 à 20 contre les Blue Bombers de Winnipeg.

Harris a terminé son duel avec 16 passes réussies en 26 tentatives pour des gains 127 verges et un majeur. Il a aussi été victime de deux interceptions et c’est Dominique Davis qui a conclu l’affrontement derrière le centre.

«Nous ne sommes pas capables de gérer l’adversité, a affirmé Maciocia, quelques instants après la partie. On se cherche des problèmes. Je pense qu’il faut retourner au travail et tout regarder. Nous devrons prendre les décisions qui nous permettront de nous donner une chance de régler ces problèmes et d’aller chercher des victoires.»


Alouettes: le poste de Trevor Harris en danger?

Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

«Il va falloir tout évaluer au cours des prochains jours», a ajouté le DG à deux reprises.

«Inacceptable»

Contre les doubles champions en titre de la coupe Grey, la défensive des Alouettes a provoqué quatre revirements. L’attaque n’a toutefois pas été en mesure d’en profiter et n’a inscrit que trois petits points après que la défense ait récupéré le ballon.

«Quand nous obtenons le ballon si près de la zone des buts deux fois et que nous marquons seulement trois points, c’est inacceptable. Si c’est 14 à 0 au lieu de 3 à 0, c’est un match totalement différent», a déclaré Harris.


Alouettes: le poste de Trevor Harris en danger?

Photo courtoisie Ligue canadienne de football/David Chidley

«Je vais regarder ce que je peux faire mieux et chaque membre de notre attaque doit se regarder dans le miroir.»

Maciocia a également souligné que Harris n’était pas le seul à blâmer pour les insuccès de l’offensive. À l’exception de Eugene Lewis, l’homme de 55 ans n’a pas été impressionné par son groupe de receveurs de passes régulier. Il a aussi critiqué sa ligne à l’attaque, alors que son pivot a été victime de trois sacs du quart.

Peu d’options

Même s’il a l’intention de réévaluer ses options pour le poste de quart-arrière partant, Maciocia n’a pas beaucoup de choix en vue de l’affrontement de jeudi prochain contre ces mêmes Blue Bombers.

Récemment, les Alouettes ont inscrit le nom de Vernon Adams fils sur la liste des blessés pour une durée de six parties. Celui qui a amorcé les deux premières rencontres de la campagne 2022 comme titulaire souffre d’une blessure à un coude.

Il y a toujours la possibilité de faire confiance à Davis, mais ce dernier est davantage reconnu pour ses talents de coureur que ses habiletés à lancer le ballon. Les amateurs se souviendront d’ailleurs de l’interception qu’il a lancée sur le dernier jeu du match contre les Tiger-Cats de Hamilton, alors que les «Als» avaient l’occasion de niveler la marque.

Maciocia pourrait aussi décider de donner le ballon au joueur de première année Davis Alexander, qui n’a toujours pas lancé une seule passe lors d’un duel de la saison régulière de la Ligue canadienne. En deux affrontements préparatoires cette année, l’Américain de 23 ans a complété 74 % de ses relais pour 233 verges et n’a pas été en mesure de trouver la zone payante avec son bras.



What do you think?

Written by Angela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Après une hausse historique, les prix des denrées alimentaires en net recul

Après une hausse historique, les prix des denrées alimentaires en net recul

Fortes chaleurs: Une centaine de visites et près de 3000 appels aux personnes à risque

Fortes chaleurs: Une centaine de visites et près de 3000 appels aux personnes à risque