Connect with us

François Fillon obligé de rétropédaler sur ses enfants « avocats »

François Fillon
François Fillon

France

François Fillon obligé de rétropédaler sur ses enfants « avocats »

Pour déminer une éventuelle nouvelle affaire, François Fillon a révélé avoir employé ses deux enfants avocats « avocats » lorsqu’il était sénateur. Sauf qu’à cette époque, entre 2005 et 2007, ses enfants n’étaient pas encore avocats.

Sur le plateau de TF1, François Fillon a tenté, jeudi, de laver l’honneur de sa famille. Au prix d’une énième erreur de communication. Pour s’éviter une éventuelle nouvelle affaire alors qu’il est empêtré dans le Penelopegate, le candidat à l’élection présidentielle a révélé avoir employé lorsqu’il était sénateur deux de ses enfants, Marie et Charles, qui étaient « avocats », pour « leurs compétences ».

Prestation de serment fin 2007 puis 2011
Sauf que très vite, plusieurs médias ont révélé qu’à l’époque, entre 2005 et 2007, ses deux enfants n’étaient pas avocats. Si bien que l’entourage du candidat n’a eu d’autre choix que de rétropédaler vendredi en fin de journée, expliquant à l’AFP qu’il s’agissait d’une « imprécision de langage ». Ce que voulait dire François Fillon, en fait, c’est que ses deux enfants « sont avocats » aujourd’hui, et non pas qu’il l’étaient à l’époque. Nuance.

Une ultime précision bien nécessaire puisque contrairement à ce qu’il a affirmé jeudi soir, ni Marie Fillon ni Charles Fillon n’étaient titulaires d’un diplôme d’avocat au moment où leur père était sénateur. D’après l’annuaire du barreau de Paris, Marie Fillon a prêté serment en novembre 2007, alors que son père avait déjà quitté son siège de sénateur. Charles Fillon, lui, a obtenu son LLM (Master de droits) à Columbia en 2008, et le barreau français en juin 2011.

Il y a cependant lieu d’ajouter qu’il est parfaitement possible pour des apprentis d’exercer la profession juridique avant leur prestation de serment. Ce fut le cas de Marie Fillon qui, titulaire d’un Master et d’un DEA de l’Université de Panthéon Assas (Paris II) en 2004-2005, a commencé à travailler pour le cabinet dtmv & associés à partir de 2006. Charles Fillon, en revanche, n’a commencé à exercé qu’en 2007, au sein de la banque américaine Morgan Stanley, et travaille actuellement pour le cabinet SLVF, spécialiste en droit économique et financier.

Mais cette « imprécision de langage » tombe mal pour un candidat qui s’est prêté à l’exercice du 20h pour mettre à plat les soupçons qui pèsent sur lui.

Comments

More in France

To Top