in

Qui est SG, la nouvelle banque de Société Générale et Crédit du Nord ?

Dépôt espèces Boursorama Banque


Société Générale et Crédit du Nord viennent de fusionner. Les deux réseaux des banques de détails ne font plus qu’un, sous le nouveau nom de banque “SG”. En son sein, 10 millions de clients répartis entre les particuliers et les professionnels sur des produits d’épargne, de paiement, d’assurance ou encore de crédit. La fin d’une longue période de transition démarrée en décembre 2020.

La marque “SG” est la nouvelle marque dite nationale. Dans les régions, de nouveaux noms arrivent également. Elles sont dix nouvelles marques régionales depuis le 1er janvier 2023 : SG Crédit du Nord, SG Grand Est SG Laydernier, SG Auvergne Rhône Alpe, SG Smc, SG Courtois, SG Sud Ouest, SG Tarneaud, SG Grand Ouest et SG Société Générale en Ile-de-France et en Corse.

Comme le discours l’indique, le nouveau groupe veut mettre l’accent sur la proximité et la présence physique, avec un “modèle relationnel nouveau”. C’est effectivement à l’heure où les banques en ligne et les modèles entièrement tournés sur le numérique sont à l’honneur que Société Générale et Crédit du Nord ont dû s’allier. Beaucoup de clients se sont tournés vers Boursorama Banque (4,3 millions de clients), ou vers des néo-banques comme Revolut et le compte Nickel.

Quant aux conséquences pour les clients, elles seront normalement invisibles. Au cours du premier semestre 2023, la banque SG a planifié plusieurs vagues pour la fusion des données de ses clients. Cela concerne la partie informatique. Du côté des agences, le “regroupement” prendra encore deux ans avant que l’ensemble des points de vente aient fusionné. D’ici la fin de l’année, 30 % seront effectifs, 80 % fin 2024 et le reste étalé sur l’année 2025.

banque sg carte france

© Société Générale

Le modèle traditionnel menacé

Mais en réalité, le modèle traditionnel de la banque SG cache une situation bien moins optimiste en France. D’abord, le nombre d’agences a fortement baisse ces dernières années, le nombre de conseillers aussi. La situation ne sera pas meilleure avec le temps : 3700 postes ont été supprimés et 650 agences seront fermées dans les trois prochaines années. En France, ces dix dernières années, plus de 3750 agences ont disparu toutes banques confondues.

Aussi, les démarches chez les établissements bancaires qui possèdent encore un ancrage physique coûtent beaucoup d’argent, surtout si celles-ci peuvent être réalisées en ligne. En France, les frais bancaires n’ont cessé d’augmenter pour atteindre plus de 219 euros aujourd’hui par an, là où la banque en ligne la moins chère en France ne fait payer que 7,79 euros. Les frais de tenue de compte sont les principaux fautifs de la différence des prix. Mais au final, ils résultent surtout du prix à payer d’un réseau physique.

L’essai (raté) d’une néo-banque chez Crédit du Nord

Chez Crédit du Nord, avant la reprise de Société Générale, les ambitions étaient aussi vers le numérique et les fintech. On se souvient de la présentation en grande pompe de la néo-banque Prismea (destinée aux professionnels), lancée à Lyon, qui s’était d’ailleurs fait incuber à l’origine par un programme de Société Générale.

Malgré son ancrage potentiel avec 840 agences Crédit du Nord, la jeune pousse cessé ses activités le 21 octobre 2022. Il était d’ailleurs impossible de déposer de chèque ou de liquide, le nombre de virements était limité et les retraits étaient payants (1 euro). Côté BNP Paribas aussi la présence physique a un prix chez les fintech. C’est ainsi que le compte Nickel fait payer à ses clients plusieurs opérations qu’ils pourraient réaliser par eux-mêmes, sur leur application.

Découvrir le compte Nickel

Société Générale ne veut surtout pas le dire au public, mais son intérêt pour Boursorama Banque dans la banque de détail pourrait un jour dépasser celui de la banque SG. Son rythme d’acquisition de nouveaux clients est juste colossal : ils sont pas moins de 1,2 million de plus à avoir ouvert un compte en un an, de septembre 2021 à septembre 2022. Cela vaut plus que le million de clients que possède en tout et pour tout BNP Paribas avec sa banque en ligne Hello bank!.

En juillet 2022, nous avions profité d’un entretien avec le directeur général de Boursorama Banque Benoit Grisoni pour lui demander son avis sur la question de la cohabitation entre les deux banques de détail. Il nous répondait :

“Société Générale fusionne avec Crédit du Nord et ils auront 10 millions de clients. On en est encore loin chez Boursorama. Deuxièmement, Société Générale a des clients très différents. Il y a quelque chose que l’on sous-estime toujours dans la banque de détail : les professionnels. Les petites, moyennes et grandes entreprises représentent une activité colossale. C’est plus de 60% du PNB de la banque. C’est donc une activité très importante dans la banque de réseau par rapport à Boursorama”.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Prix de la presse : les kiosquiers redoutent de perdre leurs clients

Prix de la presse : les kiosquiers redoutent de perdre leurs clients

Embaucher un personnage virtuel pour 14 000 $ par an, c'est possible en Chine

Embaucher un personnage virtuel pour 14 000 $ par an, c’est possible en Chine