in

Quand Wizkid plante une deuxième fois son public ivoirien – Jeune Afrique

Quand Wizkid plante une deuxième fois son public ivoirien – Jeune Afrique


La colère gronde chez les Ivoiriens, lassés d’être relayés au second plan. Alors qu’il devait se produire au Sofitel Hôtel Ivoire dimanche 11 décembre, Wizkid a préféré s’extirper en catimini. Et s’envoler en jet privé à la dernière minute pour rejoindre Cotonou et chanter au festival WeLovEya. Un problème d’agenda, de programmation de dates simultanées ? Le doute plane.

Pour la journaliste et présentatrice à Canal+ Afrique Florelle Manda, l’ambassadeur de la naija pop – dont le cachet du concert abidjanais s’élèverait à 100 millions de francs CFA – aurait opté pour la ville où le nombre de tickets vendus étaient le plus important. C’est pourtant un public ivoirien venu en nombre qu’il a laissé dans l’attente jusqu’à 22 heures dans la salle de concert.

Pas même un message d’excuse

C’est via le réseau social Instagram que les fans ont pu, dans un premier temps, découvrir la star nigériane s’afficher dans son avion et quitter Abidjan. L’annulation de trop pour les Ivoiriens. Et pour cause, un peu plus tôt dans l’année, le prince de l’afrobeats avait demandé le report de sa prestation initialement prévue à Abidjan en avril 2022 à juin, invoquant les risques liés à la pandémie.

Cette fois-ci, aucune annonce officielle de sa part, pas même un message d’excuse. Alors que la veille Wizkid annulait un énième concert, à Accra, la capitale du Ghana, et exprimait dans la foulée ses regrets auprès du public ghanéen sur les réseaux sociaux. Le manque de considération certain envers le public ivoirien n’a pas tardé à attirer les foudres des principaux intéressés, qui ont dépensé entre 50 000 et 150 000 francs CFA (entre 76 et 230 euros) pour assister au concert sans avoir la garantie d’être remboursés.

Il ne faut plus qu’on se foute des Ivoiriens

Une colère partagée par les organisateurs. « Pour une fois, la pierre n’est pas à jeter sur le comité d’organisation. Vous méritez le respect. Le reste du staff [de Wizkid], ses musiciens, sont à Abidjan. Et tant que le tort ne sera pas réparé, ils ne bougeront pas, s’est indigné l’animateur et humoriste ivoirien Willy Dumbo sur la scène de la salle de spectacle, en s’exprimant au nom de tous les organisateurs. C’est fini, il ne faut plus qu’on se foute des Ivoiriens. Vous ne pouvez pas payer 50, 100 ou 150 000 francs CFA pour qu’un individu se foute de vous. Il y en a marre ! »



What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

« L’Afrique a besoin de nourriture et l’Ukraine est prête à la soutenir en ces temps difficiles »

« L’Afrique a besoin de nourriture et l’Ukraine est prête à la soutenir en ces temps difficiles »

Goodvest assurance vie

Avec Goodvest Kids, mettez vos enfants à l’abri et votre épargne au vert