in

Pourquoi faut-il retirer l’argent de votre compte courant en urgence ?

Livret épargne


En France, la grande majorité des comptes courants ne sont pas rémunérés. Autrement dit, l’argent disponible immédiatement sur le compte des français ne génère donc pas de rendement pour ces derniers.

Cette mesure est liée à un compromis historique : les banques ne rémunéraient pas le compte courant, en l’échange de la gratuité de l’utilisation des chèques. Pour autant, les particuliers n’ont pas de réel intérêt à laisser leur argent dormir sur leur compte courant, surtout quand les taux de marché grimpent en flèche.

Avec la remontée des taux et la reprise de l’inflation, ne pas générer de rendement sur son capital est une erreur. Le coût de la vie qui a augmenté de 5,2 % en moyenne en 2022 (selon l’INSEE) pénalise l’épargne des français. Ne rien faire consiste à s’appauvrir.

Un Livret A qui passe à 3%

Alors qu’il ne rémunérait plus que 0,75% net au début de la pandémie, le célèbre Livret A a vu son rendement remonter en flèche dans la dernière année. D’abord en août dernier où il est passe à 2% net, puis à partir du 1er février 2023 où il passera à 3%. Sur conseil de la Banque de France, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a entériné cette hausse des taux qui devrait bénéficier aux 55 millions de français détenant un Livret A.

Plutôt que de laisser votre argent dormir sur le compte courant, il est conseillé de le migrer – au moins – sur le Livret A. Ce placement a l’avantage d’être totalement garanti par l’Etat : vous n’avez donc aucun risque de voir votre capital fondre au fil des années. Par ailleurs, votre argent reste disponible à tout instant et vous pouvez réaliser un retrait dès lors que vous en avez besoin.

Seule contrainte : le montant minimum à déposer ou retirer est de 10 euros. A noter que le Livret A est toutefois plafonné à 22 950 euros de dépôt par personne. Si vous avez atteint le maximum autorisé, vous pouvez transférer les excédents sur le LDDS, qui suit des caractéristiques (et un rendement) similaires. Un seul Livret A est autorisé par personne.

Pour vous donner une idée du rendement, ces 3% vous rapporteraient 688,50 euros d’intérêts sur un an si vous y déposez 22 950 euros.

Pourquoi transférer son capital avant le 1er février ?

Pour le Livret A, comme pour la plupart des livrets d’épargne, les intérêts sur le placement sont calculés deux fois par mois. Les sommes versées génèrent des intérêts à partir du premier jour de la quinzaine qui suit le versement ou le virement (le 16 du même mois ou le 1er du mois suivant). Il est donc conseillé de déposer son argent avant le 1er du mois ou avant le 16 du mois.

Si, par exemple, vous effectuez un versement le 2 du mois, votre argent ne produira des intérêts qu’à partir du 16. De la même manière, si vous déposez des fonds le 20 du mois, il faudra attendre le 1er du mois suivant pour commencer à générer des intérêts. Dans la même logique, il vaut donc mieux retirer son capital une fois la quinzaine écoulée. Toute période non-complète vous privera des intérêts.

La règle des intérêts à la quinzaine implique qu’il faut obligatoirement une période de quinze jours (1 au 15 ou 16 au 30) pour obtenir des intérêts sur son capital. Si vous voulez assurer les 3% nets du Livret A dès le premier jour du mois de février 2023, vous devrez donc y déposer vos fonds avant la fin du mois de janvier.

Le Livret A n’offre pas un rendement quotidien, il faut donc être vigilant sur les moments pour y déposer ou retirer des fonds.

Livret A

Calcul du taux du Livret A © Service-public.fr

Les livrets non-réglementés

Si le Livret A et le LDDS sont plafonnés à respectivement 22 950 et 12 000 euros, il existe des alternatives qui offrent des rendements similaires avec très peu de risque. Ces deux placements sont garantis par l’Etat français, ce qui assure une certaine sérénité dans l’investissement.

Il y a toutefois des livrets d’épargne non-réglementés, non garantis par l’Etat, qui offrent un ratio rendement/risque très faible. Par exemple, Fortuneo offre actuellement un taux de 3% brut annuel (auquel il faudra retirer les 30% de prélèvement forfaitaire unique) pendant 4 mois pour une limite de 100 000 euros. Le livret est garanti par la banque, qui n’est autre que Crédit Mutuel Arkea (maison-mère de Fortuneo), ce qui est déjà un gage de crédibilité.

Découvrir le livret Fortuneo

De la même manière, BforBank offre en ce moment 3% annuel brut pendant deux mois, pour un montant de 100 000 euros. Boursorama Banque, Monabanq ou Hello bank! ne participent pas à ces super-livrets d’épargne et se contentent d’offrir une rémunération entre 0,05% et 1% brut par an.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mediabrands (IPG), Starcom (Publicis Média) et Big Success élues agences médias de 2023

Mediabrands (IPG), Starcom (Publicis Média) et Big Success élues agences médias de 2023

Intelligence artificielle : la Cnil crée une division chargée d’analyser les risques

Intelligence artificielle : la Cnil crée une division chargée d’analyser les risques