in

ChatCGT, l’IA conversationnelle à la sauce marxiste

ChatCGT, l'IA conversationnelle à la sauce marxiste


ChatCGT, l'IA conversationnelle que détesterait Friedrich Hayek.

ChatCGT, l’IA conversationnelle que détesterait Friedrich Hayek.

C’est une IA conversationnelle comme une autre, sauf qu’elle débite des propos marxistes et vous invite à faire la grève toutes les deux phrases. Dans le sillage de ChatGPT, un internaute s’est amusé à créer ChatCGT, une copie volontairement — et humoristiquement — très orientée à gauche. Comme son aîné apolitique, ChatCGT répond donc aux requêtes des utilisateurs, n’oubliant jamais de bavarder sur la lutte des classes. “Elle est vener, elle aime pas Macron, c’est CHATCGT”, décrit le frère du fondateur.

Le site ChatCGT a été révélé au monde par Vincent Flibustier, qui jouit d’une petite célébrité sur la toile pour avoir fondé le site parodique Nordpresse. Côté technique, ChatCGT repose sur les API de ChatGPT, disponibles pour les développeurs sur OpenAI. Même si elle ne dispose pas des mêmes connaissances que ChatGPT, ChatCGT peut aussi répondre à des questions non orientées politiquement comme “peut-on faire confiance aux chats ?” Là aussi, l’IA n’oublie pas ses idéaux.

Vous pouvez tester cette IA conversationnelle à cette adresse. Attention, elle a tendance à se mettre en grève de son propre chef et inopinément…

Publicité, votre contenu continue ci-dessous



What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

matuidi

Blaise Matuidi sera dans “Qui veut être mon associé ?” ce soir

Comment l’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle a été reconstitué grâce à l'intelligence artificielle

Comment l’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle a été reconstitué grâce à l’intelligence artificielle