in

Apple fait perdre beaucoup d’argent à une grande banque

Apple-Card-Case


Si vous vous intéressez de près à l’actualité d’Apple, vous n’êtes peut-être pas sans savoir que la firme propose une carte de crédit à certains clients. : l’Apple Card. Oui, une carte physique, plus précisément en titane, mais qu’il n’est malheureusement possible d’obtenir que si vous résidez aux États-Unis pour le moment. La proposition de valeur est assez simple et consiste notamment à recenser tous vos achats avec Apple Pay, le service étant fourni en partenariat avec Goldman Sachs. Pesant plus de cent milliards de dollars, le groupe est l’une des principales capitalisations à Wall Street.

Le souci, c’est que sa collaboration avec la marque à la pomme lui coûte cher. Très cher, même, puisqu’un nouveau rapport déposé auprès de la très sérieuse SEC (Securities and Exchange Commission) aux États-Unis assure que le service a fait perdre un milliard de dollars à Goldman Sachs. Au total, l’une des branches de l’entreprise qui se destine aux offres pour particuliers et comprend aussi la plateforme Apple Card a même vu fondre quatre milliards de dollars en quelques mois seulement.

Goldman Sachs remonte doucement la pente

Avec une capitalisation de plus de 140 milliards de dollars à l’été 2021, Goldman Sachs est tombée sous les 97 milliards en juin dernier. Depuis peu la croissance semble de nouveau être au rendez-vous, mais les conséquences sont lourdes pour l’établissement, qui a entamé il y a tout juste quelques jours un plan de licenciement majeur. Celui-ci consiste à remercier 3 200 employés, soit 6,6% des effectifs tout de même comme le rapportent nos confrères de chez Les Echos.

L’histoire ne nous dit pas précisément si la somme colossale perdue avec l’Apple Card y est pour quelque chose, mais il s’agit sûrement là d’une des sources de cet événement multifactoriel. David Solomon, CEO de la banque et DJ EDM à ses heures perdues, devra aussi composer avec un manque de diversification pour le secteur du détail. Il se murmure de plus que les bonus des traders vont être sérieusement revus à la baisse pour tenter de renverser la balance.

Montrer l’exemple

Pour réagir, la direction pense aussi à revenir sur la décision d’acheter deux jets dédiés aux déplacements des pontes de Goldman Sachs (l’un a été utilisé pour des trajets non professionnels de Solomon, coucou Adam Neumann). Ceci coïncide avec un récent changement concernant le salaire de Tim Cook, tronqué presque de moitié sous la pression des investisseurs.

Avec de tels incidents, l’Apple Card, lancée pourtant en 2019 outre-Atlantique, n’est donc pas près de la moindre sortie en Europe pour le moment. La plateforme n’est clairement pas encore rentable, même si son éditeur ne communique pas sur ces chiffres. Parmi ce qui plombe la profitabilité du service, les fonds alloués à la garantie contre les prêts éventuellement non remboursés des clients sont cités.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Panasonic, Sennheiser, Philips... les meilleurs bons plans du 16/09/2022

Top 5 : Dyson, Samsung, Xiaomi… les meilleurs bons plans du 16/01/2023

La saison 4 de Snowpiercer privée de diffusion, mais sauvée par Netflix ?

La saison 4 de Snowpiercer privée de diffusion, mais sauvée par Netflix ?