in

à Paris, les supporters des Bleus saluent «un beau début» de compétition

à Paris, les supporters des Bleus saluent «un beau début» de compétition



Wilfried Devillers, édité par Yanis Darras

Le silence, puis les cris de joie. L’ambiance était survoltée dans les bars parisiens ce mardi, à l’occasion du premier match de l’équipe de France à la Coupe du monde au Qatar. Après un premier but australien, les Bleus ont su reprendre le contrôle du match, et finalement s’imposer largement, pour le plus grand bonheur de leurs supporters.

Un, deux, trois et quatre buts ! Pour leur premier match de la Coupe du monde face à l’Australie, les Bleus sont entrés par la grande porte de l’événement. A Paris, dans les salles des bars, les supporters ont vibré avec les hommes de Didier Deschamps, malgré un début de match difficile. « On s’est fait peur avec un premier but qu’on s’est pris avec la sortie de Lucas Hernandez », explique Baptiste au micro d’Europe 1. 

La finale en ligne de mire

Le supporter des Bleus n’a pas quitté son siège du match et n’a repris son souffle qu’au premier but de la France, signé Adrien Rabiot : « On a mis quatre buts au final, dont deux de Giroud. Donc, c’est plutôt un beau début de compétition », se rassure-t-il. Un peu plus loin, Sam est l’un des rares supporters australiens présents dans la salle. Avec son Koala en peluche visé sur la tête et sa bière, il estime que l’Australie « s’en est bien sortie. Ce n’était pas si simple face aux Français et pourtant on leur a compliqué la tâche, on a marqué un but. C’est tout ce qui compte face à la France », explique-t-il. 

Et dans le bar, certains Français se prennent déjà à rêver : « La huitième de finale, le quart, les demies et la Finale. En 2018, on l’a fait alors pourquoi pas encore cette année », exulte Thomas. Mais avant de soulever la Coupe une nouvelle fois, les Bleus devront déjà affronter le Danemark, ce samedi. 

What do you think?

Written by Rudolf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

livmed's

Comment le « Deliveroo des médicaments » a tapé dans l’œil de Sanofi

Agnès Verdier-Molinié (directrice de l'iFRAP) estime qu'on est "très avance en France" sur le partage des bénéfices de l'entreprise

Agnès Verdier-Molinié (directrice de l'iFRAP) estime qu'on est "très avance en France" sur le partage des bénéfices de l'entreprise