in

l’ex-rébellion touareg dénonce la « déliquescence » de l’accord de paix – Jeune Afrique

l’ex-rébellion touareg dénonce la « déliquescence » de l’accord de paix – Jeune Afrique


La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), alliance de groupes touareg et nationalistes arabes du Nord en rébellion contre le pouvoir central créée en 2014, affirme avoir fait le « constat déplorable » de la « déliquescence » de l’accord de paix d’Alger signé avec Bamako en 2015, selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion de son bureau exécutif tenu entre le 7 et le 9 décembre à Kidal, son fief dans le nord du pays.


À Lire


Au Mali, « des risques d’escalade politiques et militaires » entre le gouvernement et les ex-rebelles du Nord

« Manque évident d’engagements »

« Il est regrettable d’avouer après sept ans » que « l’accord de paix « pâtit incontestablement du manque évident d’engagements efficients (des) parties capitales pour sa mise en oeuvre, à savoir les gouvernements successifs du Mali, la médiation (algérienne) et la communauté internationale garante de son application intégrale », dit le texte.

« Les parties garantes (de l’accord de paix) sont dans l’obligation politique et morale de jouer de façon pleine et efficiente leur rôle afin d’éviter une rupture définitive » entre les parties, prévient enfin le texte.

(Avec AFP)

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

EN DIRECT: scènes de liesse à Bruxelles après la qualification du Maroc pour la demi-finale du Mondial

Une dizaine d’arrestations administratives à Bruxelles après le match Maroc-Portugal

Feu vert aux aides aux entreprises pour faire face à la crise énergétique en Flandre

Feu vert aux aides aux entreprises pour faire face à la crise énergétique en Flandre