in

la contraction de l’économie ralentit en novembre

la contraction de l'économie ralentit en novembre



Europe 1

avec AFP

L’inflation semble s’atténuer dans la zone euro en novembre par rapport au mois d’octobre, tout comme les difficultés d’approvisionnement. L’économie se contracte malgré tout pour le cinquième mois consécutif selon l’indice PMI Flash, montrant une activité qui reste en recul.

L’activité économique en zone euro s’est contractée en novembre un peu moins fortement qu’au mois d’octobre tandis que les tensions inflationnistes ont montré des signes d’atténuation, selon l’indice PMI Flash publié mercredi par S&P Global. L’indice, calculé sur la base de sondages d’entreprises, s’est légèrement redressé à 47,8, après 47,3 en octobre. L’économie se contracte malgré tout pour le cinquième mois consécutif. Un chiffre inférieur à 50 signale en effet un recul de l’activité.

 

Des difficultés d’approvisionnement moins fortes

Les données pour le quatrième trimestre suggèrent « une contraction trimestrielle du PIB légèrement supérieure à 0,2% », a estimé Chris Williamson, économiste de S&P, cité dans un communiqué. « Quelques signes timides d’amélioration se dégagent toutefois des derniers résultats de l’enquête, parmi lesquels un ralentissement du rythme de la contraction par rapport à octobre », a-t-il expliqué. « Les fortes tensions sur les prix (…) montrent des signes d’atténuation, notamment dans le secteur manufacturier », a-t-il ajouté.

« Les difficultés d’approvisionnement semblent également s’atténuer (…) La douceur des températures a par ailleurs permis d’apaiser quelque peu les craintes relatives à d’éventuelles pénuries d’énergie pendant la période hivernale », a-t-il encore souligné.

What do you think?

Written by Ekaterina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Golf: une victoire à 15 millions pour Tiger Woods

Golf: une victoire à 15 millions pour Tiger Woods

Kiev bombardée, le Parlement européen qualifie la Russie d’“État promoteur du terrorisme”

Kiev bombardée, le Parlement européen qualifie la Russie d’“État promoteur du terrorisme”