in

ING France a un nouveau patron, que devient la banque ?

thomas labergere ing france


Ils étaient un million il y a encore quelques mois. Tous ont dû partir. Après l’arrêt d’ING France, l’ensemble des clients ont fini par devoir faire transiter leur compte courant, PEA, compte titres ou encore livret d’épargne chez un autre établissement. Plus de 500 000 ont choisi Boursorama Banque, avec qui ING France avait signé un accord, et certains comptes d’investissement laissés sans nouvelle des clients sont passés chez Bourse Direct. Aujourd’hui, à l’heure de se recentrer, ING France nomme un nouveau patron.

Financement et investissement

Le renouveau de la banque néerlandaise en France ne sera plus décerné aux clients particuliers. La banque de détail laissera l’intégralité de la place à la banque d’investissement et de l’ensemble des métiers de finance d’entreprises. “Nous nous recentrons sur notre métier historique de la banque de financement et d’investissement”, a dit celui qui reprend les rênes, Thomas Labergère. L’équipe de direction entière a été renouvelée, précisait aussi l’homme de 54 ans dans un communiqué.

ING France rachat banque

© Unsplash / CardMapr

Thomas Labergère travaillait pour ING depuis septembre 2021, à la tête de la banque d’investissement et de financement. Autrement dit, avec sa récente nomination à la tête de ING France, son rôle ne changera pas vraiment. Avant, il faisait sa carrière chez la banque Citi, là encore en particulier pour le marché français. La banque américaine d’investissement l’a fait passer par différents postes dont plusieurs, à New York, mais le dirigeant s’est aussi constitué un dossier de taille sur le marché français après avoir souvent travaillé depuis Paris.

Ses connaissances en investissement, notamment en France, il les puisent d’une gestion des portefeuilles de multinationales françaises du secteur des Technologies Media & Télécoms (TMT), de l’automobile et de l’industrie. Après 2015, il transformait l’essai en conduisant Citi du point de vue de la banque corporate et institutionnelle. “Il a conduit le développement de Citi en France pour en faire un acteur incontournable auprès des multinationales et des institutions financières”, pouvait-on lire il y a un peu plus de 2 ans dans un communiqué d’ING, annonçant l’avoir débauché.

Changement de contexte

Pour ses nouvelles missions, Thomas Labergère sait qu’il devra faire avec le nouveau contexte macro-économique qui s’est installé ces derniers mois, loin de ce qu’une banque d’investissement pouvait connaître en 2020 et 2021. Le financement des entreprises passera par une gestion des risques accrus à l’heure où l’économie est fragile et où les taux d’intérêt remontent.

Même s’ils ne représenteront plus grand-chose bientôt, ING France possède toujours 20 000 crédits immobiliers contractés à des particuliers que la banque s’efforcera de continuer à garder jusqu’au remboursement complet de ces derniers. À l’un des porte-parole d’ING de confirmer à AFP qu’en ce début d’année 2023, l’ensemble des comptes courants et des comptes d’épargne ont bien été clôturés.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Panasonic, Sennheiser, Philips... les meilleurs bons plans du 16/09/2022

Top 5 : Dyson, Focal, Plantronics… les meilleurs bons plans du 18/01/2023

Apple, SVoD, lunettes TCL... La Quotidienne des Nums [18/01/2023]

Apple, SVoD, lunettes TCL… La Quotidienne des Nums [18/01/2023]