in

Disney+ : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming

Disney+ : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming


Toy Story et Pirates des Caraïbes, deux franchises disponibles sur Disney+.

Toy Story et Pirates des Caraïbes, deux franchises disponibles sur Disney+.

© Pixar / Walt Disney Pictures

Avec plus de 1300 longs-métrages dans son catalogue, Disney+ propose un large choix de programmes. Que vous soyez fan de grosses sagas comme Star Wars ou Alien, de documentaires ou de classiques du cinéma, il y en a pour tous les goûts. Pour vous aider à bien choisir, Les Numériques a sélectionné pour vous les 10 meilleurs films à regarder en ce moment sur la plateforme de streaming.

Cet article est mis à jour régulièrement avec le meilleur du service de streaming, ainsi que notre coup de cœur du mois. En janvier, il s’agit du classique et indémodable Spider-Man de Sam Raimi.

Quels sont les meilleurs films à voir sur Disney+ ?

Spider-Man

Orphelin, Peter Parker est élevé par sa tante May et son oncle Ben. Après avoir été mordu par une araignée radioactive, il est sujet à des transformations physiques. Son agilité et sa force se sont accrues et le voici doté de pouvoirs surnaturels. Au même moment, l’homme d’affaires mégalomane Norman Osborn expérimente sur sa personne de dangereuses solutions chimiques. Des mutations s’opèrent bientôt sur son corps et son esprit, et il se transforme alors en Bouffon vert.

Réalisé par Sam Raimi (Evil Dead), Spider-Man a révolutionné le genre du film de super-héros à sa sortie en 2002, marquant le début d’une trilogie culte. En traitant l’homme-araignée avec respect, le film donne tout son souffle et sa gravité à son héros, le tout au cours d’une aventure visuellement étourdissante, un étalon du genre. Les images passionnées de Raimi, la musique enivrante de Danny Elfman et la prestation iconique de Tobey Maguire font de ce Spider-Man l’un des meilleurs films du genre.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

  • Regardez la bande-annonce :

Le reste de notre sélection

Nomadland

Après avoir tout perdu pendant la crise financière de 2008, une sexagénaire se lance dans un périple à travers l’Ouest américain, vivant comme un nomade des temps modernes.

Un road-movie sensible et poignant, qui révèle le visage des laissés-pour-compte de l’Amérique après la crise financière de 2008. La réalisatrice Chloé Zhao (Les Éternels, The Rider) livre un film d’une poésie et d’une humanité folles, invoquant Jack Kerouac et Terrence Malick. Lauréat de trois Oscars, dont celui du meilleur film, Nomadland est un petit chef-d’œuvre, tout simplement.

Nomadland de Chloé Zhao.

Nomadland de Chloé Zhao.

© 20th Century Fox

Free Solo

Prodige de l’escalade en solo intégral, c’est-à-dire sans équipement, Alex Honnold se prépare pour l’ascension de l’impressionnante formation rocheuse El Capitan, dans le parc national de Yosemite. Une paroi verticale de 975 mètres de hauteur face à un seul homme…

À la fois portrait d’Alex Honnold, jeune grimpeur atypique, et de l’équipe de tournage qui le suit dans son projet d’exploit, Free Solo est une plongée dans l’esprit d’un homme obsédé par un objectif fou, et dans l’œil de ceux qui doivent le filmer. Ce documentaire offre des images à couper le souffle, et questionne l’idée même de la volonté humaine et de l’obsession. Plus qu’un documentaire sportif, Free Solo est un film rare doté de tous les éléments des meilleurs thrillers et récits d’aventure.

Le documentaire Free Solo.

Le documentaire Free Solo.

© National Geographic

Alien, le huitième passager

En 2122, le Nostromo, vaisseau de commerce, fait route vers la Terre avec à son bord un équipage de sept personnes en hibernation et une cargaison de minerais. Il interrompt soudain sa course après la réception d’un mystérieux message provenant d’une planète inexplorée. Réveillé par l’ordinateur de bord, l’équipage se rend sur place et découvre les restes d’un gigantesque vaisseau extraterrestre dont le seul passager semble être mort dans d’étranges circonstances…

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Comment parler encore d’Alien, tant tout a été dit sur ce classique de la science-fiction, et œuvre séminale du cinéma. Réalisé par Ridley Scott (Blade Runner, Gladiator), Alien est la rencontre géniale entre des techniciens et artistes talentueux, et une histoire visionnaire, mêlant horreur et SF, sur fond de lutte des classes. Un film parfait dans tous ses compartiments (casting, musique, direction artistique…) qui donne en plus naissance à l’un des monstres les plus fascinants du cinéma, et à une saga de renom.

Sigourney Weaver dans Alien, le huitième passager.

Sigourney Weaver dans Alien, le huitième passager.

© 20th Century Fox

Logan

Dans un futur proche, les efforts de Logan pour se cacher à la frontière mexicaine avec un Professeur Xavier souffrant se trouvent bouleversés quand une jeune mutante arrive, poursuivie par des forces obscures.

Réalisé par James Mangold (Le Mans 66), Logan est une brillante variation sur le thème du super-héros, et une proposition (enfin) originale autour du genre. Son héros désabusé et crépusculaire est incarné par un Hugh Jackman vieillissant et habité. Loin des exubérances habituelles, Logan revient au cœur de ses personnages, pour une aventure rafraîchissante et bouleversante. Un modèle du genre.

Logan de James Mangold.

Logan de James Mangold.

© 20th Century Fox

Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

XVIIIe siècle, mer des Caraïbes. Après que le capitaine Barbossa vole le navire de Jack Sparrow et enlève la fille du gouverneur, son ami d’enfance Will Turner va aider Jack à la sauver et à reprendre son bateau, le Black Pearl.

Comme tous les bons films d’aventure, ce premier opus de la saga Pirates des Caraïbes se bonifie avec l’âge. Le réalisateur Gore Verbinski (Rango) signe une mise en scène ambitieuse et multiplie les séquences virevoltantes et jubilatoires. S’amusant avec le folklore du monde de la piraterie, Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl propose une comédie d’action pleine de souffle, qui vous donnera envie de revoir les deux films suivants (mais pas forcément ceux d’après, moins convaincants).

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, de Gore Verbinski.

Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, de Gore Verbinski.

© Walt Disney Pictures

Star Wars : Rogue One

Dans une période de conflit dans la galaxie, des héros peu communs de la Résistance s’allient pour voler les plans de l’Étoile de la mort, l’arme de destruction massive de l’Empire.

Si chacun a son Star Wars préféré, il faut bien avouer que parmi les propositions dérivées, Rogue One est l’une des plus réussies. Cette aventure se situant juste avant l’épisode IV offre un regard rafraîchissant sur la franchise galactique, un souffle nouveau et une galerie de personnages inédits et attachants. La mise en scène atmosphérique de Gareth Edwards fonctionne à merveille, et redonne toute sa dimension à une histoire anodine sur le papier, mais diablement efficace une fois à l’écran. L’un des meilleurs films Star Wars, tout simplement.

Star Wars : Rogue One, de Gareth Edwards.

Star Wars : Rogue One, de Gareth Edwards.

© Lucasfilm

Le Cercle des poètes disparus

Le professeur John Keating bouleverse le quotidien normé d’une école en invitant ses élèves à vivre leur vie pleinement, en accord avec le principe du carpe diem.

Le Cercle des poètes disparus est un classique du cinéma, et une fable sociale toujours aussi puissante, plus de 30 ans après sa sortie. Réalisé par Peter Weir (The Truman Show, Witness), il doit beaucoup à l’interprétation habitée de Robin Williams, et à la force de ses thèmes, qui rappellent l’importance de l’instinct, des sentiments et de l’art dans l’existence humaine. Un film bouleversant, qui vous laissera le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Robin Williams dans Le Cercle des Poètes Disparus.

Robin Williams dans Le Cercle des poètes disparus.

© Touchstone Pictures

Heat

Les vies d’un inspecteur et du chef d’un gang criminel tombent en morceaux quand ils commencent à jouer au chat et à la souris. Les adversaires en arrivent à se haïr et se respecter, alors que le criminel planifie son dernier et plus grand casse.

À ceux qui préfèrent réviser leurs classiques, Disney+ offre deux légendes du cinéma réunies dans un même film : Al Pacino et Robert De Niro. Sorti en 1995, le long-métrage retrace le duel épique entre le célèbre braqueur Neil McCauley (De Niro), et le lieutenant Vincent Hanna (Al Pacino). Un véritable petit bijou du cinéma d’action américain, réalisé par le génial Michael Mann (Collateral, Ali).

Heat de Michael Mann.

Heat de Michael Mann.

© Warner Bros. Pictures

Coco

Un garçon qui rêve de devenir un grand musicien entreprend un voyage dans l’au-delà pour découvrir les mystères liés à ses ancêtres…

Après le monde des jouets (Toy Story), ou celui des émotions (Vice-Versa), les studios Pixar font à nouveau marcher leur magie en nous plongeant dans le Monde des morts et dans la culture mexicaine. L’occasion d’un voyage trépidant, musical et chargé d’émotions, qui porte un regard tendre sur la famille, ceux qui nous quittent, et ceux qui viennent après. L’un des chefs-d’œuvre du studio à la lampe Luxo.

Coco des studios Pixar.

Coco des studios Pixar.

© Pixar

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Et vous, quels bons plans attendez-vous pour les soldes d'hiver ?

Et vous, quels bons plans attendez-vous pour les soldes d’hiver ?

Ant-Man 3 : un Kang brutal et implacable dans la nouvelle bande-annonce du prochain Marvel

Ant-Man 3 : un Kang brutal et implacable dans la nouvelle bande-annonce du prochain Marvel