in

Amazon Prime Video : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming

Amazon Prime Video : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming


Amazon Prime Video : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming

Plus de 3000 titres sont présents au catalogue de Prime Video, le service de streaming d’Amazon. Un choix certes gargantuesque, mais dans lequel il est facile de se perdre quand on recherche du contenu pour passer une bonne soirée. Heureusement, Les Numériques a sélectionné pour vous les 10 meilleurs films à regarder en ce moment sur la plateforme.

Cet article est mis à jour régulièrement avec le meilleur du service de streaming, ainsi que notre coup de cœur du mois. En janvier, celui-ci est Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick.

Quels sont les meilleurs films à voir sur Amazon Prime Video ?

Eyes Wide Shut

Conviés à une soirée, le docteur William Harford et son épouse Alice font, chacun de son côté, l’objet de tentatives de séduction. L’un et l’autre résistent à la tentation. Cependant, le lendemain, Alice avoue à son mari qu’elle a naguère songé à le tromper et regrette aujourd’hui de ne pas être passée à l’acte. Ébranlé par cette révélation, William s’enfuit et débute une nuit de révélations.

Ultime film du maître Stanley Kubrick (2001, l’odyssée de l’espace, Shining, Full Metal Jacket), Eyes Wide Shut est une plongée fiévreuse et enivrante dans l’intimité d’un couple, et dans les sombres machinations de notre monde. Un thriller érotique qui traite des sociétés secrètes, du désir, du mariage et du conditionnement social avec en son cœur le couple captivant Tom Cruise/Nicole Kidman, d’un magnétisme fou. Un chef-d’œuvre.

  • Regardez la bande-annonce :

Le reste de notre sélection

Wildcat

L’histoire d’un jeune vétéran de l’armée parti en Amazonie. Là-bas, il rencontre la dirigeante d’un refuge et centre de réhabilitation animalier. Sa vie trouve un nouveau sens quand lui est confiée l’existence d’un bébé ocelot orphelin. Ce qui était censé être un moyen de fuir le quotidien devient une aventure remplie d’amour, de découvertes et de guérison.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Ce documentaire sur l’histoire vraie de Harry Turner, un jeune homme boursouflé par la dépression et les PTSD, est bouleversant. Mêlant images d’archives et celles tournées par les protagonistes eux-mêmes, Wildcat est un portrait intime et poignant, un récit inspirant qui vous arrachera les larmes. Si le film met un peu de temps à décoller, il finit par vous cueillir dans sa seconde moitié. Une belle histoire méconnue qui révèle beaucoup sur notre manière de gérer nos démons et de se sauver soi-même. Une petite pépite.

Le documentaire Wildcat, Prime Video

Le documentaire Wildcat, sur Prime Video depuis le 30 décembre.

© Amazon

The Green Knight

Le neveu indiscipliné du roi Arthur (Dev Patel) a l’audace de se porter volontaire pour affronter le Chevalier vert, un mystérieux géant apparu à Camelot. Risquant sa tête, il se lance dans une aventure épique pour faire ses preuves devant sa famille et la cour.

À l’opposé d’une légende de chevalier classique, The Green Knight raconte l’histoire d’un héros faillible, lâche et résolument humain. Signé par David Lowery (A Ghost Story), ce film d’aventure pas comme les autres conjugue le folklore celte, sa mythologie et ses créatures, avec un récit étonnant et des scènes hallucinantes de beauté et de poésie. Une aventure sublime qui pourra en dérouter quelques-uns, mais qui vaut le détour, ne serait-ce que pour son ambiance unique.

The Green Knight, réalisé par David Lowery.

The Green Knight, réalisé par David Lowery.

© A24

Prisoners

Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. L’inspecteur Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté, mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuves, entraînant la fureur de Keller…

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Un film policier, nerveux, âpre et tendu, signé par le talentueux Denis Villeneuve (Dune, Premier contact), a forcément une place dans cette liste. Le réalisateur canadien entrecroise les points de vue d’un père et d’un policier sur une sombre histoire d’enlèvement, qui révèle toute sa noirceur minute après minute. Dans la lignée d’un David Fincher, Prisoners est l’occasion de savourer les performances d’un casting exceptionnel : Hugh Jackman, Jack Gyllenhaal, Paul Dano… Une valeur sûre et un grand thriller psychologique.

Prisoners, réalisé par Denis Villeneuve.

Prisoners, réalisé par Denis Villeneuve.

© Alcon Entertainment

Matrix

Un pirate informatique du nom de Neo découvre que la réalité n’est qu’une immense simulation créée par la Matrice, réduisant l’espèce humaine en esclavage.

C’est sans aucun doute l’un des films les plus importants de ces trois dernières décennies. À la fois révolution technologique, film d’action haletant et univers novateur, Matrix est surtout d’une richesse thématique considérable. Le film des Wachowski (Cloud Atlas, Sense8) questionne notre rapport à la technologie, à notre humanité et à la société dans une œuvre visionnaire qui a marqué des générations. Si ces suites sont moins convaincantes, ce premier film reste un classique indémodable.

Matrix (1999), réalisé par les Wachowski.

Matrix (1999), réalisé par les Wachowski.

© Warner Bros. Pictures

Parasite

L’intégralité de la famille de Ki-taek est au chômage et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Signé par Bong Joon-ho (Memories of Murder, Okja), l’un des meilleurs réalisateurs en activité, ce thriller social est à la fois un drame familial, une critique corrosive de notre société, une peinture de la lutte des classes, et bien plus encore. Parasite est un film d’une richesse thématique rare, qui saisit par son écriture brillante et sa réalisation inspirée pour ne plus vous lâcher. Tout simplement l’un des grands films du 21e siècle, lauréat de la Palme d’or et de quatre Oscar.

Parasite, réalisé par Bong Joon-ho.

Parasite, réalisé par Bong Joon-ho.

© Barunson E&A

Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue

  1. Parti à la recherche d’une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l’aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire : René Belloq. Il se retrouve mandaté par les services secrets, conservateur du National Museum de Washington, pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, en possession de son ancienne amante Marion Ravenwood. Cet artefact égyptien mènerait à l’Arche d’Alliance, celle-là même où Moïse conserva les Dix Commandements, et que convoitent les nazis.

Comme un bon vin, les films de la saga Indiana Jones gagnent en qualité avec les années. De quoi replonger dans la première aventure d’Indy (Harrison Ford), celle qui débuta tout, cocktail efficace d’action, d’aventure et d’humour. Derrière la caméra, Steven Spielberg façonne son héros culte avec maestria, enchaîne les scènes folles aux quatre coins du monde, gonflées par la musique enivrante de John Williams. Un petit bonheur de film, à voir et revoir.

Les Aventuriers de l'arche perdue (1981), réalisé par Steven Spielberg.

Les Aventuriers de l’arche perdue (1981), réalisé par Steven Spielberg.

© Paramount Pictures

Le Seigneur des anneaux : la communauté de l’anneau

Le jeune hobbit Frodon Sacquet hérite d’un anneau. Il s’agit de l’Anneau Unique, instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron de régner sur la Terre du Milieu et de réduire ses peuples en esclavage… À moins que Frodon et ses fidèles compagnons ne parviennent à transporter l’Anneau jusqu’au Mordor, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours.

Cette adaptation de l’ouvrage culte de J.R.R. Tolkien, pourtant réputée inadaptable, est une réussite en tous points. En plus de redéfinir le blockbuster moderne et le film de fantasy, le réalisateur Peter Jackson rend justice à l’œuvre originale par son respect des personnages et la justesse de son écriture. Surtout, il ouvre les horizons visuels d’un univers d’une richesse inégalée, et enchaîne scènes merveilleuses, séquences de poésie folle et moments galvanisants. Le premier volet de la trilogie est le petit préféré des Numériques, mais les deux suites sont évidemment incontournables.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

La Communauté de l'Anneau, premier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

La Communauté de l’anneau, premier volet de la trilogie du Seigneur des anneaux.

© New Line Cinema

Ex Machina

Un jeune programmeur est sélectionné pour participer à une expérience novatrice d’intelligence synthétique en évaluant les qualités humaines d’un humanoïde doté d’intelligence artificielle.

Signé par le talentueux Alex Garland (réalisateur d’Annihilation, au scénario de 28 jours plus tard), Ex Machina est une brillante variation d’un genre d’anticipation bien souvent éculé. Ce huis clos étrange brasse des thèmes riches comme notre moralité, l’âme humaine et les limites de l’intelligence artificielle, illustrés par un casting cinq étoiles : Oscar Isaac, Domnhall Gleeson et surtout la révélation Alicia Vikander. Bien plus qu’un film de science-fiction, Ex Machina est un thriller psychologique diablement efficace.

Ex Machina (2014), réalisé par Alex Garland.

Ex Machina (2014), réalisé par Alex Garland.

© Film4

Gladiator

Le général romain ibérique Maximus est le plus fidèle soutien de l’empereur Marc Aurèle. Jaloux du prestige de premier, le fils du second, Commode, s’empare brutalement du pouvoir, puis ordonne l’arrestation du général et son exécution. Maximus échappe à ses assassins, mais ne peut empêcher le massacre de sa famille. Capturé par un marchand d’esclaves, il devient gladiateur et ourdit sa vengeance.

Ridley Scott (Alien, Blade Runner) signe l’un des derniers grands péplums du cinéma, grande fresque épique où les hommes, le devoir, l’honneur et la guerre s’entrecroisent dans une tapisserie tragique et éblouissante. S’il reste dans les mémoires pour ses scènes de combats impressionnantes ou la musique de Hans Zimmer, Gladiator tire aussi son aura de la force de son scénario et de l’interprétation fiévreuse et charismatique de Russel Crowe dans le rôle-titre. Un immense film.

Russel Crowe dans Gladiator, réalisé par Ridley Scott.

Russel Crowe dans Gladiator, réalisé par Ridley Scott.

© Universal Pictures

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Amazon débute ses 18 000 licenciements dans le monde, mais épargne la France

Amazon débute ses 18 000 licenciements dans le monde, mais épargne la France

Épisode d'émission : Manettes, consoles, souris gaming... La Quotidienne des Nums [19/01/2023]

Épisode d'émission : Manettes, consoles, souris gaming… La Quotidienne des Nums [19/01/2023]