in

Amazon débute ses 18 000 licenciements dans le monde, mais épargne la France

Amazon débute ses 18 000 licenciements dans le monde, mais épargne la France



Amazon ouvre le bal des suppressions de postes cette année. La firme de Seattle a annoncé le licenciement d’une partie de ses équipes aux États-Unis, au Canada et au Costa Rica. Doug Herrington, responsable de la vente au détail, et Beth Galetti, chef du département des ressources humaines, ont envoyé deux courriels, consultés par CNBC, à l’ensemble des salariés pour les informer de la situation.

Jusqu’à 18 000 emplois supprimés

Les divisions ressources humaines et magasins sont les deux secteurs qui devraient être le plus fortement impactées, selon nos confrères. L’ensemble des salariés américains, canadiens et costaricains concernés par le plan auraient été remerciés ce mercredi 18 janvier. Dans les autres régions du monde, les suppressions de postes devraient intervenir au cours des prochaines semaines. En Chine, Amazon attend notamment la fin du nouvel an lunaire.

Ces coupes avaient été annoncées au début du mois et devraient concerner 18 000 personnes au total. Après une période de forte croissance en 2020 et 2021, durant la pandémie de Covid-19, Amazon fait aujourd’hui face à un ralentissement de la demande. Avec l’augmentation généralisée des prix depuis le début de l’année dernière et la guerre en Ukraine, les clients se tournent désormais vers les produits de première nécessité. Une demande trop faible, couplée à une situation économique mondiale encore instable, qui aurait conduit le CEO Andy Jassy à prendre des mesures drastiques de réduction des coûts.

Pas licenciements en France

En revanche, la France ne serait pas impactée par les licenciements massifs. En Europe, seuls le Royaume-Uni, l’Espagne et le Luxembourg pourraient être concernés, indique le syndicat CFDT Amazon à Franceinfo.

Amazon vient également de mettre fin à son programme de charité Smile. Vieux de 10 ans, l’outil permettait aux clients de choisir une association caritative à laquelle la société versait un don égal à 0,5 % de leurs achats. “Le programme ne s’est pas développé pour créer l’impact que nous avions initialement espéré. Avec autant d’organisations éligibles — plus d’un million dans le monde —, notre capacité à avoir un impact était souvent trop dispersée”, explique la société dans un communiqué. Le groupe étasunien n’a toutefois pas précisé si la fermeture était liée aux dernières mesures d’austérité.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Shrinking (Apple TV+) : la série avec Harrison Ford et Jason Segel se dévoile à travers une bande-annonce

Shrinking (Apple TV+) : la série avec Harrison Ford et Jason Segel se dévoile à travers une bande-annonce

Amazon Prime Video : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming

Amazon Prime Video : les 10 meilleurs films à regarder sur la plateforme de streaming