Connect with us

François Cluzet aux César: « Si on peut dire Bamboula… »

François Cluzet aux César: « Si on peut dire Bamboula… »

Le monde du cinéma français était réuni vendredi soir pour les César, ses grandes récompenses annuelles. L’affaire Théo a été évoquée lors de la cérémonie.

Si on peut dire « Bamboula, c’est convenable », on doit pouvoir dire « enculé de raciste c’est un compliment », a lancé en remettant un prix l’acteur François Cluzet. Allusion aux propos d’un responsable syndical policier, concernant l’affaire du jeune Noir victime d’un viol présumé, qui avait jugé l’insulte « bamboula » comme « à peu près convenable« .

Alice Diop, César du meilleur film de court-métrage pour « Vers la tendresse », a elle aussi mentionné Théo. « C’était juste important de citer Théo et d’autres victimes de violences policières. Je me suis arrêtée à dix. J’aurais pu en citer 150 avec plus de temps », a-t-elle expliqué à l’AFP.

« Mon film parle de la parole de ces garçons qu’on entend très peu et qui peut porter. Ca me paraissait très cohérent avec ce qui se passe et avec mon indignation pour cette histoire. C’était nécessaire que le nom de Théo résonne et pas seulement le sien, mais tous ceux qui sont concernés ».

Continue Reading
You may also like...

More in Culture

To Top