in

Vaud: Morges va bientôt pouvoir rouvrir sa patinoire

Vaud: Morges va bientôt pouvoir rouvrir sa patinoire



En août, les clubs sportifs qui utilisent la patinoire de Morges (VD) avaient accusé le coup: une défaillance technique ne permettait pas de remettre en service les installations à la rentrée. Les hockeyeurs, patineurs, curleurs, tout comme l’ensemble de la population, étaient privés de glace pour une durée indéterminée. Peu après, à la suite de débats nourris sur les options possibles, notamment sur la possibilité de recourir à une surface artificielle, le Conseil communal acceptait finalement la solution d’une structure provisoire permettant de produire de la vraie glace.

Mais il fallait encore l’aval de l’Office fédéral de l’environnement, lequel vient de tomber. Il a octroyé à la Ville une dérogation pour l’installation des groupes frigorifiques prévus. Et les trois dernières oppositions, émanant de riverains, ont été retirées, indiquait, mardi, la Municipalité de Morges dans un communiqué.

Le permis de construire pour cette installation provisoire a été délivré lundi et le matériel est commandé. Les travaux de préparation vont commencer tout prochainement et la Ville espère pouvoir rouvrir sa patinoire à la fin du mois de décembre déjà. De quoi réjouir tous les férus de patinage, ainsi que les clubs sportifs, qui peuvent désormais envisager une seconde moitié de saison un peu plus sereine, à domicile.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé·e sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.



What do you think?

Written by Sebastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Droits LBGTQ : la FIFA condamnée unanimement à Ottawa

Droits LBGTQ : la FIFA condamnée unanimement à Ottawa

Ecolo bloque l’envoi de matériel militaire au Royaume-Uni: “Pas acceptable de continuer à ridiculiser la Belgique”

“Il n’y a aucun projet de fermeture de lignes ferroviaires”, assure Gilkinet