in

un enfant de 6 ans sauvé après avoir passé deux jours sous les décombres

un enfant de 6 ans sauvé après avoir passé deux jours sous les décombres



Le jeune Azka Maulana Malik aurait survécu grâce à un matelas. Les corps de ses parents et de sa grand-mère ont été retrouvés à proximité.

Un enfant de six ans a été extrait vivant des décombres d’une maison mercredi en Indonésie, deux jours après le séisme meurtrier qui a fait 271 morts dans l’archipel. Dans une vidéo montrant l’opération de sauvetage partagée par les services de secours indonésiens, on voit l’enfant être extrait des ruines d’une maison.

Il apparaît calme, alors que les secouristes lui donnent à boire à l’aide d’une paille. L’opération s’est déroulée dans le village de Nagrak.

« Azka va bien maintenant »

Prénommé Azka Maulana Malik, le jeune rescapé a survécu pendant plus de deux jours sous les débris, sans boire ni manger. Il a été retrouvé à proximité du corps de sa grand-mère, et aurait survécu grâce à un matelas. Les corps des parents de l’enfant avaient été retrouvés peu avant.

L’enfant, pris en charge dans un centre de réfugiés, ne souffre d’aucune blessure, selon un de ses proches.

« Azka va bien maintenant, il n’est pas blessé. Les docteurs disent qu’il est faible simplement car il a faim », a déclaré aux journalistes un membre de sa famille, comme l’indique le Guardian.

Le sauvetage du jeune Azka a redonné espoir à de nombreuses familles, dont les proches sont encore portés disparus après le séisme de lundi. D’une magnitude relativement faible – 5,6 sur l’échelle de Richter – il a néanmoins engendré de nombreux dégâts sur l’ouest de l’île de Java, à proximité de son épicentre.

Encore 41 disparus

Cette zone, densément peuplée, est couverte de bâtiments construits sans considération des normes sismiques, et ceci alors que l’Indonésie se trouve le long de la ceinture de feu, une zone réputée pour ses puissants et nombreux tremblements de terre.

En visite dans la zone mardi, le président indonésien Joko Widodo a demandé à ce que les opérations de reconstructions prennent en considération ces normes.

Plus d’un tiers des victimes du séisme de lundi sont des enfants. Les secousses ont eu lieu alors que nombre d’entre eux se trouvaient à l’école. Plus d’une trentaine de bâtiments scolaires ont été endommagés, selon les secouristes.

« Nous nous sommes rassemblés dans la cour, les enfants étaient terrifiés et pleuraient. Ils étaient tous inquiets pour leur famille restée à la maison », a indiqué à CNN Mia Saharosa, maîtresse d’école dans la zone touchée.

En-dehors des 271 victimes, 2043 personnes ont été blessées, et 61.800 ont été déplacées. 14 centres d’accueil ont été mis sur pied en urgence pour les accueillir. Ce jeudi, 41 personnes restaient disparues. Mais plus de trois jours après le séisme, les chances de les retrouver en vie sont infimes, ont indiqué les secours.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Travaux du tram à Liège: la prime compensatoire “est à peine suffisante”, estiment les commerçants

Travaux du tram à Liège: la prime compensatoire “est à peine suffisante”, estiment les commerçants

« Le problème du football africain, ce sont les dirigeants »

« Le problème du football africain, ce sont les dirigeants »