in

Twitter : des employés dénoncent une culture d’entreprise toxique depuis le rachat par Elon Musk

Twitter : des employés dénoncent une culture d'entreprise toxique depuis le rachat par Elon Musk



Twitter serait-il en train de s’effondrer de l’intérieur ? Ces derniers jours, les témoignages d’employés mécontents des conditions de travail se multiplient. Des critiques éloquentes évoquent même une culture d’entreprise toxique depuis l’arrivée d’Elon Musk à la tête du réseau.

Hausse des critiques depuis le rachat

Les témoignages récemment publiés sur le réseau de microblogage professionnel Blind affluent en nombre depuis le début du mois de décembre. La plateforme américaine permet de noter son entreprise de manière anonyme. Afin de s’assurer que les critiques n’émanent pas du premier venu, Blind demande l’adresse email professionnelle, le titre de poste et le nom de l’employeur aux usagers de son service.

Les récentes critiques publiées sur la plateforme, relayées par nos confrères de Business Insider, font état d’une nette dégradation de l’ambiance de travail au sein des équipes depuis la fin du mois d’octobre, période durant laquelle Elon Musk est devenu le nouveau patron des Tweep (surnom des employés de Twitter).

« Des horaires extrêmes« 

Les salariés de Twitter dénoncent un Twitter 2.0 toxique et recommandent aux nouvelles recrues de passer leur chemin. Selon plusieurs témoignages récents, la rémunération au sein de l’entreprise ne serait « plus transparente » depuis l’arrivée d’Elon Musk. Jadis, Twitter était une « société extraordinaire » avec une « culture accueillante« , assure un cadre du personnel. Mais aujourd’hui, peu de commentaires incitent à travailler au sein du réseau à l’oiseau bleu. « Ne venez pas ici si vous accordez de l’importance au bien-être au travail« , assure un collaborateur.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Certains employés dénoncent également « la culture coupe-gorge » et le « leadership qui ne fait que lécher les bottes (sic) de EM [Elon Musk, NDLR]. » Ce dimanche 11 décembre, un autre témoignage évoque l’absence d’équilibre entre « vie professionnelle et vie privée. » Dans la même veine, un Tweep dit être « surmené avec des horaires extrêmes, toujours en PIP [plan d’amélioration des performances] et menacé d’être licencié, supervisé par des ingénieurs sous-qualifiés. »

Interrogé par Business Insider au sujet de ces multiples critiques, Twitter n’a fourni aucune réponse.

Musk, tyrannique ou exigeant ?

Depuis toujours, Elon Musk est connu pour son exigence extrême en matière de travail. De Tesla à Neuralink, les entreprises gérées par le milliardaire américain connaissent un turnover particulièrement élevé. En rachetant Twitter, Musk n’a donc pas changé ses méthodes. En témoigne l’email cinglant envoyé par le nouveau patron aux employés de la plateforme peu après son arrivée. Ces derniers étaient invités à « travailler de longues heures à haute intensité [afin de] bâtir un Twitter 2.0 révolutionnaire et réussir dans un monde de plus en plus concurrentiel » ou à quitter le navire sans attendre.

Un choix cornélien qui avait conduit à la démission de milliers de salariés. Les Tweep avaient alors exposé sur Twitter les raisons de leur départ. Plusieurs témoignages évoquaient déjà une ambiance toxique au sein du réseau social.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le collectif “Play” revendique la cyberattaque qui paralyse la Ville d'Anvers et réclame une rançon

Le collectif “Play” revendique la cyberattaque qui paralyse la Ville d'Anvers et réclame une rançon

Côte d’Ivoire : Yopougon, le pari risqué de Bictogo

Côte d’Ivoire : Yopougon, le pari risqué de Bictogo