in

Pourquoi Revolut s’écarte de sa crypto-monnaie

Pourquoi Revolut s’écarte de sa crypto-monnaie


Il s’agirait de deux stratégies distinctes, chez Revolut, qui ne peuvent décidément pas cohabiter. Pour grossir, la néo-banque britannique a deux choix : capitaliser sur ses produits bancaires ou sur sa partie investissement. L’une regroupe ses cartes, ses services à l’étranger, ses futurs produits d’épargne et de crédit, et l’autre regroupe ses services d’échanges de crypto-monnaies, de trading d’actions et de matières premières. Revolut va faire de l’année 2023 une année de la banque et tire donc un trait à ses intentions de développement en tant que courtier. Première victime : son projet “RevCoin”, un jeton maison qui devait devenir la crypto-monnaie officielle de la néo-banque.

Pour l’annoncer, un porte-parole de Revolut a choisi un média financier londonien du nom de Financial News. Il y déclarait : “nous étudions les conditions du marché et évaluons le meilleur moment pour lancer RevCoin dans les mois à venir.” La néo-banque reporte donc son lancement alors que ce dernier a déjà quelques semaines de retard. L’idée ne serait pas de l’abandonner, mais simplement de le sortir dans un moment opportun. Pourquoi ce début d’année ne l’est pas ? Le porte-parole citait “la contagion de l’effondrement de FTX”, un dernier avertissement pour les fintech pour arrêter avec les projets trop bancales dans la crypto-monnaie.

Les retards de Revolut outre RevCoin

RevCoin a longtemps été évoqué depuis mai 2022 sans que l’on ne sache les détails sur son développement cela dit. Revolut n’a jamais parlé de la technique derrière son jeton qui devait faire office de récompense pour la fidélité des clients, être associée à d’autres projets DeFi parallèles ou encore permettre d’acheter des NFT. Le désintérêt des clients est suffisant pour arrêter avec un développement coûteux (Revolut a beaucoup investi et recruté), à l’heure où la banque doit aussi travailler sur ses projets de produits bancaires plus urgents tels que ses solutions de livrets d’épargne ou encore de crédit, ou encore aller s’exporter sur le marché indien.

La modification du calendrier des priorités de Revolut rappelle aussi que la néo-banque n’a toujours pas présenté ses comptes financiers pour l’exercice 2021, un autre retard de taille qui malheureusement n’inspire pas confiance, à la fois pour les investisseurs que pour les clients. Il s’agirait d’un problème d’audit et de régulateurs. Ces derniers se justifiaient par “un risque d’anomalies inacceptables significativement élevées”. Concernant son nombre d’utilisateurs, la banque a dit qu’elle venait de dépasser les 25 millions. Sa dernière valorisation était de 33 milliards de dollars.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Notre invité TiTavion, One Piece, The Last of Us... La Quotidienne des Nums [20/01/2023]

Notre invité TiTavion, One Piece, The Last of Us… La Quotidienne des Nums [20/01/2023]

ZeroAvia vient de faire voler le plus gros avion électrique à hydrogène

ZeroAvia vient de faire voler le plus gros avion électrique à hydrogène