in

les corps de vingt-sept hommes, probablement des migrants éthiopiens, découverts à Lusaka

les corps de vingt-sept hommes, probablement des migrants éthiopiens, découverts à Lusaka


La police zambienne a annoncé dimanche 11 décembre avoir découvert les corps de vingt-sept personnes, probablement des migrants éthiopiens « morts de faim et d’épuisement » dans un quartier du nord de la capitale, Lusaka. Les victimes sont « toutes des hommes âgés de 20 à 38 ans », a précisé la police dans un communiqué. Les corps ont été emmenés à la morgue pour identification et autopsie. Une enquête a été ouverte.

L’alerte a été donnée à l’aube, aux alentours de 4 heures, par des habitants qui ont découvert les corps. Sur place, la police a trouvé une personne encore en vie et « haletante » parmi les corps découverts le long d’une route. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital.

La Zambie est un point de passage pour les migrants d’Afrique de l’Est souhaitant se rendre illégalement en Afrique du Sud, pays africain le plus industrialisé qui agit comme un aimant pour les populations les plus pauvres du reste du continent. En octobre, les restes de trente migrants, présumés éthiopiens, avaient été retrouvés au Malawi voisin.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Corruption présumée au Parlement européen: Marc Tarabella convoqué par la Commission de vigilance du PS

Corruption présumée au Parlement européen: Marc Tarabella convoqué par la Commission de vigilance du PS

Tihange 1 à l'arrêt quelques jours de plus

L’arrêt de Tihange 1 prolongé de quelques jours