in

le Black Friday, ce concept américain qui a su convaincre l’Hexagone

le Black Friday, ce concept américain qui a su convaincre l'Hexagone



Baptiste Morin, édité par Romain Rouillard

La journée du Black Friday, qui se tient ce vendredi, offrira de nouveau des promotions exceptionnelles dans une multitude d’enseignes. Ce concept venu tout droit des États-Unis a su séduire en France et s’est imposé dans un large panel de secteurs au prix parfois de quelques dérives.

Pour de nombreux commerçants, ce vendredi – jour de Black Friday – s’annonce particulièrement fructueux. Une occasion en or de faire gonfler le chiffre d’affaire annuel. Un évènement encore plus lucratif que les fêtes de fin d’années ou les soldes. D’autant que désormais, cette période dédiée aux promotions dans les magasins s’étend sur au moins une semaine et n’est plus cantonné au seul vendredi en question. Cette année, La Redoute a ouvert les hostilités dès le 9 novembre, Boulanger le 15 novembre tandis que Sephora, Amazon ou encore la Fnac se sont lancés le 18 novembre.

De la tech à l’alimentation

Ce concept venu des États-Unis a particulièrement séduit l’Hexagone et de plus en plus de commerces s’engouffrent dans la brèche. « C’est parti du e-commerce et de la tech et l’année dernière, on a vu que l’alimentaire a augmenté ses ventes de 6% sur la journée du Black Friday comparée à un vendredi normal », observe Thomas Graffagnino, expert du commerce chez SIA Partners.

Si les promotions se multiplient, la lisibilité a plutôt tendance à baisser. Certaines enseignes n’hésitent pas à gonfler les prix dans les semaines précédant le Black Friday pour pouvoir afficher une réduction qui semble alléchante. Pour la première fois, cette année, l’Europe a fixé des règles pour éviter ces pratiques. Nul ne sait à ce jour si elles seront respectées.

What do you think?

Written by Ekaterina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Roberto Martinez revient sur la prise de bec entre De Bruyne et Alderweireld: “On n’arrivait pas à joindre Kevin”

Roberto Martinez revient sur la prise de bec entre De Bruyne et Alderweireld: “On n’arrivait pas à joindre Kevin”

Un garçon de cinq ans survit à l’attaque d'un python en Australie

Un garçon de cinq ans survit à l’attaque d'un python en Australie