in

Donald Trump va pouvoir revenir sur YouTube



La plateforme de vidéos en ligne YouTube a annoncé qu’elle mettait fin à la suspension de Donald Trump, deux ans après l’exclusion de l’ancien président américain à la suite de l’assaut du Capitole.

Cette décision intervient après une suspension initiale de sept jours après l’émeute du Capitole, suivie d’une suspension de plusieurs mois, puis de l’interdiction totale en janvier 2021 de plusieurs plateformes de médias sociaux, dont Twitter, Facebook et YouTube.

Le géant américain a déclaré que la chaîne Donald J. Trump ne faisait désormais plus l’objet de restrictions. Néanmoins, YouTube a averti qu’il n’hésiterait pas à supprimer à nouveau le contenu jugé en violation de ses politiques.

Depuis sa suspension, Donald Trump avait créé un site web pour publier des messages et différents articles, intitulé « From the Desk of Donald J. Trump ».

La décision de YouTube pourrait permettre à Donald Trump de récupérer une partie de son auditoire sur la plateforme en vue des élections de mi-mandat de 2022 et des élections présidentielles de 2024.

Les principaux adversaires de Trump ont critiqué la décision de YouTube, déclarant que le retour de l’ancien président sur la plateforme pourrait entraîner des troubles civils.

Cependant, les partisans de Trump ont salué cette annonce comme une victoire pour la liberté d’expression.

Cette décision a été précédée de deux autres décisions de justice en faveur de Donald Trump. En mai 2021, Facebook avait annoncé qu’il rouvrait l’accès au compte de l’ancien président.

En juillet 2021, la société de reconnaissance faciale Clearview AI avait également annoncé qu’elle levait l’interdiction de l’utilisation de son logiciel par les forces de l’ordre américaines pour identifier les manifestants ayant participé à l’assaut du Capitole.

La décision de YouTube de lever la suspension de Donald Trump a également révélé la complexité de la modération des contenus sur les plateformes de médias sociaux.

Les détracteurs de la décision de YouTube ont souligné que Donald Trump n’a assumé aucune responsabilité pour son rôle dans l’assaut du Capitole, tandis que ses partisans ont considéré que la plateforme de vidéos en ligne avait censuré l’ancien président.

YouTube a déclaré que le retour de Trump sur sa plateforme n’était pas un signe de soutien, mais une reconnaissance de l’impact qu’il avait sur la société et la politique américaines.

Cette décision intervient après des mois de pressions de la part des républicains et des partisans de Donald Trump pour qu’il soit réintégré sur les réseaux sociaux.

Cependant, cette décision pourrait également faire craindre des troubles civils et des violences supplémentaires, comme l’avait prédit le directeur général de Twitter, Jack Dorsey, devant la Commission du renseignement du Sénat en mars 2021.

En fin de compte, cette décision souligne les tensions et les controverses qui entourent la modération des contenus sur les plateformes de médias sociaux et met en lumière l’importance de l’équilibre entre la liberté d’expression et la sécurité publique.

Written by Matt Bilissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SCH - Je la connais

SCH – Je la connais

Héros soldat ukrainien continue de combattre un tank russe malgré un barrage de feu constant. (69 characters) Un soldat ukrainien continue de combattre un tank russe malgré le feu nourri. (70 characters)