in

cinq questions pour comprendre l’imbroglio judiciaire autour des cigares Habanos – Jeune Afrique

cinq questions pour comprendre l’imbroglio judiciaire autour des cigares Habanos – Jeune Afrique


Le décryptage de JA – L’affaire tient en haleine le milieu des affaires et les juristes depuis plusieurs années. Tout a commencé en 2011 lorsque Omar Zahraoui, un Marocain alors âgé alors de 20 ans, crée une entreprise baptisée Habanos SA, comme la célèbre marque cubaine. Son objet social : la fabrication de cigares, une industrie à laquelle le jeune entrepreneur est jusqu’alors totalement étranger.

Bien que la marque cubaine soit une dénomination d’origine protégée (DOP) depuis 1994, l’homme parvient tout de même à enregistrer son nom commercial à l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et même à obtenir, en 2015, une autorisation de distribution en gros de tabacs manufacturés auprès du ministère de l’Industrie.

C’est aussi en 2015 que le PDG de Habanos SA a commencé à dévoiler dans la presse les contours de son projet : un investissement d’un milliard de

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Gbagbo, membre du comité de soutien de Soro ? – Jeune Afrique

Gbagbo, membre du comité de soutien de Soro ? – Jeune Afrique

« Si le Maroc gagne, on ira sur les Champs-Elysées. Et si la France gagne, on ira aussi ! »

« Si le Maroc gagne, on ira sur les Champs-Elysées. Et si la France gagne, on ira aussi ! »