in

Ces vêtements peuvent tromper les systèmes de reconnaissance faciale

Ces vêtements peuvent tromper les systèmes de reconnaissance faciale



Des vêtements capables de tromper les systèmes de reconnaissance faciale. C’est le leitmotiv de la collection “Manifesto”, lancée par une jeune entreprise italienne nommée Cap_able. L’objectif de la start-up est de dénoncer l’absence de consentement dans l’utilisation de cette technologie, indique Rachele Didero, sa cofondatrice et directrice générale, interrogée par CNN.

Des “algorithmes contradictoires” développés

Pour duper la reconnaissance faciale, Cap_able a développé des “algorithmes contradictoires” qui génèrent des motifs en mesure de tromper les logiciels. Les images sont ensuite reconstituées physiquement, à l’aide d’une machine à tricoter informatisée et désormais brevetée. Pull, sweats à capuche, pantalons, T-shirts… les habits sont fabriqués en Italie à partir de coton égyptien.

Des couleurs vives et des motifs originaux ont ainsi été développés et testés avec YOLO, un logiciel de reconnaissance faciale largement utilisé dans le monde. Les premiers résultats seraient encourageants, avec un échec de l’identification dans 60 à 90 % des cas.

“Lorsque je suis devant une caméra, je n’ai pas le choix de lui donner mes données ou non. Nous créons donc des vêtements qui peuvent vous donner la possibilité de faire ce choix. Nous n’essayons pas d’être subversifs”, insiste l’entrepreneure.

“Combiner mode et haute technologie”

L’idée lui est venue lors de ses études au Fashion Institute of Technology à New York, en 2019, après une discussion avec un ingénieur sur la vie privée et les droits de l’homme. “‘L’idée de combiner mode et haute technologie” était née. Pour continuer à tromper les algorithmes de reconnaissance faciale, l’entreprise devrait poursuivre les améliorations au fil du temps, parallèlement aux progrès technologiques pour contrer ce hacktivisme moderne.

Pour mener à bien son projet, la start-up a lancé une campagne Kickstarter en 2022 qui a permis de récolter 5000  €. L’entreprise prévoit maintenant d’intégrer l’accélérateur de l’École polytechnique de Milan pour affiner son business model avant de se présenter aux investisseurs dans le courant de l’année.

Plus qu’un outil de lutte contre la reconnaissance faciale, la collection “Manifesto” se veut un prétexte pour “sensibiliser la population à l’importance de la vie privée et des droits de l’homme en abordant le problème de l’utilisation abusive de la technologie de reconnaissance faciale”, assure la société sur son site.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les JO de Paris 2024 seront retransmis sur France Télévisions, comme toutes les éditions jusqu'en 2032

Les JO de Paris 2024 seront retransmis sur France Télévisions, comme toutes les éditions jusqu’en 2032

Panasonic, Sennheiser, Philips... les meilleurs bons plans du 16/09/2022

Top 5 : Dyson, Focal, Plantronics… les meilleurs bons plans du 18/01/2023