in

Messi libère l’Argentine face au Mexique

Messi libère l'Argentine face au Mexique


Publié le :

Dans un match décousu et rugueux, l’Argentine a fini par prendre l’avantage sur le Mexique grâce à des buts de Lionel Messi et Fernandez (2-0). De quoi les relancer dans la course aux huitièmes de finale.

 

L’Argentine évite une sortie humiliante. En sortant vainqueur du piège mexicain (2-0), samedi 26 novembre, les coéquipiers de Lionel Messi se relancent après leur défaite contre l’Arabie saoudite. Dans ce groupe D qui compte également la Pologne – que l’Albiceleste affrontera mercredi – toutes les équipes peuvent encore se qualifier… ou tout perdre.

Dans l’ambiance incandescente du stade de Lusail, Lionel Messi et ses coéquipiers se présentaient dos au mur après leur défaite surprise contre l’Arabie saoudite. Un enjeu qui les a certainement paralysés face à un Mexique venu pour les bloquer. Le 5-3-2 utilisé par la « Tri » a laissé peu d’espaces à exploiter aux hommes de Scaloni.

Les Mexicains mettent beaucoup d’impact dans les duels et d’intensité dans la récupération tout en laissant complètement le monopole du ballon à l’Albiceleste.

Le premier frisson du match a même lieu dans la surface de l’Argentine. Un coup-franc mexicain est bien tiré, mais ni Herrera au premier poteau, ni Lozano au second, ne parviennent à récupérer le ballon qui file devant le but de Martinez (10e).

Côté argentin, il faut attendre la 34e minute pour voir une véritable occasion. Un coup-franc est tiré rentrant par Lionel Messi et Ochoa est contraint de repousser des deux poings. Le portier mexicain est ensuite victime d’une faute de Martinez. Quelques minutes plus tard, c’est un centre de Di Maria bien travaillé qui amène le danger. Lautaro Martinez place sa tête mais elle passe au-dessus (40e).

Le Mexique réplique sur coup-franc. Vega s’en charge du pied droit. Le ballon passe au-dessus du mur argentin et oblige Martinez à une parade pour capter le ballon qui filait dans sa lucarne (44e).

Un coup de génie signé Messi

Alors que le match s’enlise dans l’ennui au retour des vestiaires, Lionel Messi débloque le score grâce à un coup de génie dont il a le secret. Di Maria offre le ballon à l’attaquant du PSG à l’entrée de la surface mexicaine. Celui-ci arme sans élan une frappe qui trouve le petit filet (65e, 1-0). 

Un but qui libère un peu le jeu argentin. Messi décale Acuna sur la gauche, qui centre fort en retrait vers Molina. La frappe de ce dernier s’envole dans le ciel de Doha (70e). Alvarez est ensuite servi dans la profondeur et arrive dans la surface mexicaine, pour centrer en retrait vers Messi. La défense intervient in extremis (77e). 

Incapables de se montrer dangereux, les Mexicains ne reviendront jamais dans le match et laisseront même Fernandez aggraver le score avec Messi en passeur décisif (87e). S’ils veulent espérer voir les huitièmes de finale, ils devront montrer davantage car ils pointent à la dernière place du groupe avec un petit point. Quant à l’Argentine de Lionel Messi, elle n’est pas encore totalement tirée d’affaire, un autre résultat que la victoire contre la Pologne et elle pourrait prendre la porte.

 

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Jean-Sébastien Bizot (Flottweg) : Flottweg est un concepteur et fournisseur de centrifugeuses industrielles pour la séparation solide/liquide

Jean-Sébastien Bizot (Flottweg) : Flottweg est un concepteur et fournisseur de centrifugeuses industrielles pour la séparation solide/liquide

Coupe Vanier: le Rouge et Or sacré champion canadien pour la 11e fois

Coupe Vanier: le Rouge et Or sacré champion canadien pour la 11e fois