in

Les États-Unis pourraient contraindre TikTok à vendre sa filiale américaine

Les États-Unis pourraient contraindre TikTok à vendre sa filiale américaine



La pression continue de monter outre-Atlantique autour de TikTok. Des responsables du gouvernement américain souhaitent que les activités du réseau social aux États-Unis soient vendues afin de minimiser l’influence des autorités chinoises, selon des informations obtenues par nos confrères du Wall Street Journal.

Proposition du Comité pour l’investissement étranger

La mesure a été proposée par des responsables du Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis, groupe gouvernemental inter-agences chargé d’analyser les préoccupations de sécurité nationale suscitées par les compagnies étrangères. Au sein du groupe, les représentants du Pentagone et du département de la Justice seraient favorables à une vente de la filiale de ByteDance.

Selon les responsables, cette mesure pourrait prévenir les risques d’ingérence et d’espionnage dans le pays. « Nous parlons d’un gouvernement qui, selon notre propre communauté du renseignement, a pour objectif de faire évoluer l’utilisation et les normes technologiques mondiales afin de privilégier ses propres intérêts et valeurs, qui ne sont pas compatibles avec les nôtres« , s’est exprimée la procureure générale adjointe des États-Unis, Lisa Monaco, sans citer nommément TikTok.

Vers un imbroglio juridique

Les experts du Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis pourraient formuler officiellement la proposition à Joe Biden, qui a le pouvoir de forcer la vente. Mais le département du Trésor, qui préside le groupe, craint qu’une telle décision ne conduise à un blocage administratif. Si le président venait à signer l’ordonnance forçant ByteDance à vendre sa filiale américaine, des recours juridiques échelonnés sur plusieurs mois pourraient avoir lieu, ouvrant la voie à l’annulation pure et simple de l’acte.

Contacté par le Wall Street Journal, TikTok n’a pas souhaité commenter la proposition du Comité. Le réseau social chinois dit pouvoir apporter des garanties suffisantes aux autorités américaines en matière de sécurité nationale.

Une solution de compromis acceptée par TikTok

Depuis 2020, le réseau social de vidéos courtes est en négociation avec Washington pour assurer une meilleure transparence en matière de sécurité des données des utilisateurs américains. À la suite de ces discussions, TikTok aurait accepté que les données des utilisateurs outre-Atlantique soient gérées par une filiale appelée TikTok U.S. Data Security Inc, selon des sources proches du dossier.

Dans ce cadre, seuls les employés de TikTok U.S. Data Security pourraient avoir accès aux données. L’entreprise serait gérée par plusieurs responsables, dont la société Oracle, en charge de l’hébergement des contenus sur ses serveurs. La société américaine pourrait également examiner l’algorithme de recommandation des vidéos de la plateforme. Un entredeux qui ne fournirait pas assez d’indépendance vis-à-vis du gouvernement chinois, selon des responsables du Comité.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Émission spéciale Noël, comparatif d'antivols pour vélo, des poules modifiées génétiquement... La Quotidienne des Nums [27/12/2022]

Émission spéciale Noël, comparatif d’antivols pour vélo, des poules modifiées génétiquement… La Quotidienne des Nums [27/12/2022]

Le compteur de vues de Twitter va disparaître aussi vite qu’il est apparu

Le compteur de vues de Twitter va disparaître aussi vite qu’il est apparu