in

Au Congrès des maires de France, Emmanuel Macron attendu de pied ferme par les élus locaux

Au Congrès des maires de France, Emmanuel Macron attendu de pied ferme par les élus locaux



Arthur de Laborde, édité par Yanis Darras

Emmanuel Macron se rendra ce mercredi au 104e Congrès des maires de France à Paris. C’est la première fois qu’un président de la République est invité à déambuler dans les allées du salon. L’occasion pour ce dernier de renouer le contact avec les élus locaux, confrontés à une multitude de problèmes ces derniers mois. 

Violences contre les élus, recettes en baisse, inflation, crise énergétique… Au 104e Congrès des maires de France, Emmanuel Macron se retrouvera face au malaise des maires de France. Le président de la République est l’invité du congrès annuel. S’il ne prononcera pas de discours, Emmanuel Macron prendra son temps et déambulera dans les allées du salon, porte de Versailles, à Paris. 

Un retour de l’État dans les territoires…

Car c’est la première fois qu’un président visitera le salon des maires, souligne son entourage. Il faut dire que depuis quelques mois, les relations avec les collectivités sont assez apaisées, se félicite l’Élysée. Car la relation entre l’exécutif et les maires a été très compliquée lors du premier quinquennat, notamment suite à la suppression de la taxe d’habitation. Désormais, Emmanuel Macron veut illustrer le retour de l’État dans les territoires avec par exemple, l’objectif tenu en matière de création des Maisons France Services, ces nouveaux lieux où les usagers peuvent demander des conseils ou de l’aide sur leurs démarches administratives. Près de « 2.600 d’entre eux auront vu le jour d’ici la fin de l’année » sur le territoire, assure un conseiller. 

… sous le feu des critiques des maires

Cela ne suffira certainement pas à calmer la gronde des élus locaux, en particulier sur les questions financières. Après la disparition de la taxe d’habitation, les maires estiment avoir été lésés d’un milliard d’euros avec la suppression de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises. Ils critiquent aussi les contrats de confiance imposés par l’État pour réduire leurs dépenses de fonctionnement. 

Du côté de l’Élysée, on répond notamment que les finances locales ne se sont jamais aussi bien portées. L’entourage du président assure aussi que tout a été mis en place pour aider les maires à franchir l’étape de la crise énergétique. 

What do you think?

Written by Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

La majorité des prisons touchées par un mouvement de grève

La majorité des prisons touchées par un mouvement de grève

Mondial-2022 : les Lions de l'Atlas entrent en lice, suivez en direct Maroc - Croatie

Mondial-2022 : les Lions de l'Atlas entrent en lice, suivez en direct Maroc – Croatie