in

Ross Brawn annonce quitter son poste de directeur sportif

Ross Brawn annonce quitter son poste de directeur sportif


Arrivé en Formule 1 en 1976 avec March, en qualité de simple mécanicien, Ross Brawn a annoncé prendre sa retraite après une brillante carrière dans le sport automobile. Il va donc quitter son poste de directeur sportif de Formule 1. 

D’abord directeur technique de Michael Schumacher chez Benetton (de 1992 à 1996) puis chez Ferrari (de 1997 à 2006), Brawn, ingénieur de formation, est ensuite devenu le propriétaire à succès de l’écurie Brawn Grand Prix en rachetant l’écurie BAR-Honda, titrée lors de sa seule saison d’existence, en 2009, grâce à son compatriote Jenson Button.

Directeur de la F1 depuis 2017

Brawn a aussitôt revendu Brawn GP à Mercedes pour gérer le grand retour de la marque allemande en F1, puis s’est éloigné discrètement en 2013, un an avant le premier titre mondial de Lewis Hamilton au volant d’une Flèche d’argent. Directeur sportif de la F1 depuis son rachat par les Américains de Liberty Media en 2017, Brawn estime, à 68 ans, qu’il est temps pour lui de prendre un peu de recul et de revenir à son autre grande passion, la pêche à la ligne.

« C’est le bon moment », explique-t-il sur le site officiel de la F1. « Nous avons fait le gros du travail et nous sommes désormais dans une période de consolidation. Un nouveau règlement technique arrive en 2026, dans quatre ans, donc il vaut mieux qu’un autre groupe de personnes prenne le relais. »

« Je laisse la F1 dans une excellente situation. J’ai aimé presque chaque minute de mes 46 années de carrière, j’ai eu la chance de travailler avec de grandes équipes, de grands pilotes et des personnes formidables (…) Je regarderai désormais la F1 sur mon canapé, comme un fan », conclut l’ingénieur anglais.

What do you think?

Written by Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La dette de la FWB continue à se creuser: elle devrait atteindre plus de 17 milliards d’euros en 2026

La dette de la FWB continue à se creuser: elle devrait atteindre plus de 17 milliards d’euros en 2026

Cyber Monday 2022 – Les 20 promos à ne pas rater ce lundi 28 novembre

Cyber Monday 2022 – Les 20 promos à ne pas rater ce lundi 28 novembre