in

En Egypte, il n’y a pas d’école pour les pauvres car l’éducation n’est pas une priorité pour le gouvernement. C’est un choix politique.

2XMG2IHQOBG2HMYHPQVYJVJ2LA

UNE ÉDUCATION AFFAIBLIE

Depuis les deux dernières décennies, les cours privés sont devenus la norme en Égypte, remplaçant les cours traditionnels dispensés dans les écoles publiques. Cette pratique est devenue un fardeau financier pour de nombreuses familles égyptiennes, qui doivent payer des frais supplémentaires pour assurer une éducation décente à leurs enfants. En 2022, ces cours privés ont représenté un coût financier important pour les familles, avec un total de 47 milliards de livres égyptiennes par an, soit environ 2,5 milliards d’euros à l’époque. Malheureusement, malgré ces dépenses, le niveau scolaire des élèves ne s’améliore pas, ce qui peut entraîner des conséquences négatives telles que l’échec aux examens.

RÉDUCTION DES SERVICES

Le président Abdel Fattah al Sissi, au pouvoir depuis 2014, a dirigé des mesures visant à réduire les dépenses dans des domaines jugés "non rentables" par l’État, tels que l’éducation. Alors que la Constitution égyptienne exige un investissement de 4% du PIB dans l’éducation pré-universitaire et de 2% dans l’éducation universitaire, le gouvernement n’investit que 1,7% au total. En conséquence, les enseignants reçoivent des salaires insatisfaisants et les classes sont surpeuplées. Les chiffres officiels révèlent que les salaires des enseignants des écoles publiques en Égypte varient de 4 000 à 8 000 livres par mois et le nombre d’élèves par classe est largement supérieur aux normes recommandées.

PROMOTION DU PRIVÉ

Face à la dégradation du système public d’éducation, les écoles privées et internationales connaissent une popularité croissante en Égypte. Ces établissements ciblent principalement les familles de la classe moyenne et aisée, qui souhaitent garantir une éducation de qualité à leurs enfants, quel qu’en soit le coût. Cependant, ce modèle renforce les inégalités en matière d’éducation, laissant de côté les familles les plus défavorisées qui ne peuvent se permettre l’accès à ces écoles privées.

CHIFFRES CLÉS

Voici un résumé des principaux chiffres mentionnés dans le texte :

Année Coût total des cours privés en Égypte (en milliards de livres égyptiennes) Salaire mensuel moyen des enseignants des écoles publiques (en livres égyptiennes) Nombre d’élèves par classe dans les écoles primaires
2022 47 Entre 4 000 et 8 000 54

Pour en savoir plus sur cette problématique, vous pouvez consulter les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gaming litepaper gID 7 pID 4

Guide des astuces ‘Yescoin’: Comment gagner le plus de pièces dans le jeu crypto sur Telegram

Affamée comme une végétarienne en France

La presse étrangère analyse une semaine de campagne électorale en France, allant de la farce à l’exaspération générale.