in

des millions d’Ukrainiens toujours privés de courant après des frappes russes

des millions d’Ukrainiens toujours privés de courant après des frappes russes


Image de couverture : A Kiev, le 23 novembre. ANDREW KRAVCHENKO / AP

  • Des bombardements russes sur les infrastructures ukrainiennes ont fait, mercredi, au moins dix morts et cinquante-et-un blessés, et entraîné des coupures massives d’électricité et d’eau, essentiellement dans la capitale, Kiev. Selon l’armée de l’air ukrainienne, Moscou a tiré environ soixante-dix missiles de croisière sur l’Ukraine, dont cinquante et un ont été abattus, et envoyé cinq drones kamikazes.
  • « Avec des températures en dessous de 0 °C, des dizaines de millions de gens sans fourniture d’énergie, sans chauffage et sans eau, il s’agit évidemment d’un crime contre l’humanité », a fustigé le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lors d’une brève déclaration devant le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU).
  • A la suite de ces frappes, trois centrales nucléaires ont été « déconnectées » du réseau électrique, sans entraîner à ce stade de conséquences sur le niveau de radiation. L’approvisionnement de celle de Zaporijia (Sud), occupée par les Russes, a été stoppé.
  • Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé mercredi qu’il aurait « un contact direct » avec son homologue russe, Vladimir Poutine, « dans les prochains jours », en particulier sur le nucléaire civil ukrainien, source d’inquiétude.
  • La Moldavie, déjà en proie à d’importants problèmes énergétiques causés par la guerre en Ukraine, a été victime de « pannes d’électricité massives », a déploré son vice-premier ministre, Andrei Spînu.
  • Sur le front diplomatique, le Parlement européen a qualifié mercredi la Russie d’« Etat promoteur du terrorisme », au cours d’un vote presque neuf mois jour pour jour après le début de l’invasion russe de l’Ukraine. Il a par ailleurs annoncé que son site Internet avait été la cible d’une cyberattaque revendiquée par un « groupe pro-Kremlin ».
  • Les Etats-Unis ont annoncé une nouvelle aide militaire de 400 millions de dollars à l’Ukraine pour des armes, des munitions et des équipements de défense antiaérienne supplémentaires. Le Royaume-Uni a envoyé un premier hélicoptère Sea King en Ukraine et prévoit d’en fournir deux autres.
  • Malgré des combats toujours violents, en particulier dans l’est de l’Ukraine, Moscou et Kiev continuent d’échanger des prisonniers de guerre. « Un autre échange a eu lieu aujourd’hui avec Kiev selon la formule 35 pour 35 », a affirmé, mercredi, le président de la « république populaire de Donetsk », Denis Pouchiline.

Retrouvez notre direct d’hier en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. Neuf mois plus tard, les missiles russes ne visent plus que les civils

Factuel. Le Parlement européen qualifie la Russie d’« Etat promoteur du terrorisme »

Reportage. L’action clandestine des partisans ukrainiens « au cœur de la victoire » dans la bataille de Kherson

Tribune. « L’Europe centrale n’a pas constitué un bloc uni, homogène et cohésif dans son attitude à l’égard de la Russie »

Factuel. Sur fond de guerre en Ukraine, le président, russe, du Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco va démissionner

Tribune. Oleksandr Tkachenko, ministre ukrainien : « Pour empêcher la machine à propagande russe de gagner la guerre de l’information, le monde civilisé doit prendre des mesures actives »

Témoignages. Le journal de deux sœurs ukrainiennes : « Descendre dans l’abri froid et puant fait prendre conscience de la triste réalité de la guerre »

Factuel. Les réponses du « Monde » à vos questions les plus fréquentes

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Bertin Nahum (Quantum Surgical) : Quantum Surgical développe une plateforme robotique pour traiter le cancer

Bertin Nahum (Quantum Surgical) : Quantum Surgical développe une plateforme robotique pour traiter le cancer

Dans le nord du Burkina Faso, la bataille quotidienne des femmes pour quelques litres d’eau

Dans le nord du Burkina Faso, la bataille quotidienne des femmes pour quelques litres d’eau