in

Caroline Magne, l’ex-épouse d’Eric Ciotti, ciblée par une enquête sur son cumul d’emplois

Caroline Magne, l’ex-épouse d’Eric Ciotti, ciblée par une enquête sur son cumul d’emplois


Eric Ciotti et Caroline Magne, au Festival de Cannes de 1996, à Cannes (Alpes-Maritimes).

Peut-on physiquement – et légalement – cumuler jusqu’à quatre, voire cinq fonctions, aux frais du contribuable ? C’est la question que va devoir trancher le Parquet national financier (PNF), qui a ouvert, mardi 22 novembre, une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, concernant la carrière de l’ex-épouse d’Eric Ciotti (Les Républicains, LR), Caroline Magne. Les investigations, précise l’institution judiciaire, ont « pour but de vérifier le bien-fondé des éléments parus dans la presse », en l’occurrence Le Canard enchaîné du mercredi 16 novembre.

L’hebdomadaire satirique y faisait le compte des nombreuses fonctions occupées par Caroline Magne depuis 2005 : d’abord attachée de presse de l’actuel maire de Nice, Christian Estrosi, au département des Alpes-Maritimes, elle devient, en 2007, également attachée parlementaire du député Eric Ciotti. Lorsque ce dernier récupère la présidence du conseil général, elle devient sa cheffe de cabinet, tout en restant assistante parlementaire.

En 2008, elle est également nommée cheffe de cabinet à la communauté d’agglomération de Nice, et se charge toujours des relations presse de Christian Estrosi à la mairie, cumulant ainsi trois postes – quatre, en y ajoutant ses fonctions d’assistante parlementaire, qu’elle conserve jusqu’en 2016. Elle prend aussi, de 2010 à 2012, la direction du Nice Jazz Festival.

Lire aussi : Eric Ciotti réfute tout cumul douteux d’emplois de son ex-femme

Le Canard enchaîné et Libération ont trouvé trace d’autres fonctions, puisqu’elle aurait également travaillé ponctuellement pour le diocèse de Nice et donné quelques cours de communication politique dans des institutions privées. Selon Libération, ces emplois cumulés procurent des revenus conséquents à Caroline Magne, jusqu’à 94 500 euros brut en 2009.

Attestations fournies

Caroline Magne a occupé d’autres fonctions en devenant, de 2014 à 2016, directrice générale des services de la petite commune de La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes), voisine de Nice. En 2016, elle embrasse une autre carrière, comme directrice de la communication de la société de production Fimalac, puis de Sohofrance. Elle devient également metteuse en scène, en adaptant au théâtre les livres pour enfants Ernest et Célestine, puis le personnage de l’élève Ducobu, célèbre cancre de bande dessinée.

En 2021, elle retrouve les collectivités locales des Alpes-Maritimes, en devenant directrice générale des services, puis « conseillère spéciale » de la ville de Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes), dont le maire (LR), Sébastien Leroy, est réputé proche d’Eric Ciotti.

Il vous reste 33.07% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

What do you think?

Written by Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

La jeune femme disparue a été retrouvée

La jeune femme disparue a été retrouvée

la France écrase l'Australie et lance idéalement sa compétition

la France écrase l’Australie et lance idéalement sa compétition