in

Tesla : depuis le rachat de Twitter, l’inquiétude grandit chez les investisseurs

Tesla : depuis le rachat de Twitter, l'inquiétude grandit chez les investisseurs


L'action Tesla toujours dans le rouge ce mercredi 14 décembre.

L’action Tesla toujours dans le rouge ce mercredi 14 décembre.

© Getty Images / SOPA Images

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Depuis le rachat de Twitter en octobre, Elon Musk apparaît dispersé aux yeux des actionnaires de Tesla, qui laissent entrevoir une certaine nervosité. SpaceX, Tesla, Hyperloop, OpenAI, Neuralink, The Boring Company, Twitter… Le CEO aux multiples casquettes collectionne les entreprises depuis plusieurs années.

Vague de critiques, baisse de l’action

Une situation qui commence à agacer sérieusement certains actionnaires du fabricant de voitures électriques. « Il n’y a pas de PDG de Tesla aujourd’hui« , a même twitté lundi 12 décembre Gary Black, associé directeur du Future Fund LLC, un fonds détenant plus de 50 millions de dollars d’actions Tesla. Une déclaration fracassante qui intervient après la chute vertigineuse du cours de 17 % en un mois. « Le marché a voté aujourd’hui […] la marque Tesla a été négativement impactée par le drame de Twitter. Alors qu’auparavant, les acheteurs de VE étaient fiers de conduire leurs Tesla devant leurs amis ou de montrer leurs Tesla dans leurs allées, la controverse sur Twitter nuit maintenant à la valeur de la marque« , s’est-il expliqué.

Un message cinglant ponctué par une note plus positive : « Nous ne pensons pas que la marque Tesla ait été altérée. Mais une amélioration de la communication […] est clairement nécessaire.« 

Comme le rappellent nos confrères du Wall Street Journal, Gary Black n’est pas le seul à déplorer publiquement le délaissement de l’entreprise par Musk ces dernières semaines. Ross Gerber, un adorateur de longue date de la marque, s’est adressé publiquement au conseil d’administration de Tesla sur Twitter. « Qui dirige Tesla au jour le jour pendant cette période critique pour l’entreprise ?« , a-t-il questionné avant de critiquer à demi-mot la gestion de la société. « Il n’y a rien qui cloche chez Tesla. À part le PDG qui travaille dans une autre entreprise, Tesla mérite certainement un PDG concentré. Il serait utile de savoir quels sont les plans d’Elon« , a-t-il twitté.

La Nasa s’interroge également

Interpellé publiquement par de nombreux actionnaires de l’entreprise ces dernières semaines, Elon Musk s’est montré rassurant quant à la direction prise par son entreprise. « Tesla sera formidable à long terme, mais ne contrôle pas les courants macroéconomiques. Je vais m’assurer que les actionnaires de Tesla bénéficient de Twitter à long terme », s’est-il exprimé sur Twitter sans donner plus d’explications.

De son côté, la Nasa s’est inquiétée de savoir si le récent rachat du réseau social n’aurait pas d’impact sur la gestion de SpaceX, en charge d’une partie des transports spatiaux de l’administration américaine. Interrogé à ce sujet lors d’une conférence de presse, Bill Nelson, administrateur de l’agence fédérale, a confirmé que Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX, avait « assuré » que le rachat de Twitter par Musk « ne serait pas une distraction.« 

Au cours d’une audience devant un tribunal américain le mois dernier, Elon Musk avait assuré que son rôle chez Twitter n’était qu’une passade temporaire. « Je m’attends à réduire mon temps de travail chez Twitter et à trouver quelqu’un d’autre pour diriger Twitter au fil du temps« , avait-il déclaré.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous



What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Boom Supersonic Overture

Le nouveau Concorde (Boom Supersonic) dévoile son réacteur

Une première bande-annonce dingue pour la suite de Spider-Man : New Generation

Une première bande-annonce dingue pour la suite de Spider-Man : New Generation