in

Pourquoi Palantir est l’une des actions les plus surveillée de 2023

Palantir bourse


À son plus bas en Bourse, Palantir Technologies est pourtant loin d’être une entreprise en prise des vendeurs à découvert. L’année prochaine, son action sera d’ailleurs l’une des plus surveillées, avec un potentiel énorme à l’achat selon certains analystes. Du côté de Bank of America, l’objectif est à 14 dollars (le cours de Palantir est actuellement à 6 dollars) et la banque évalue le potentiel de croissance à 115 %.

“Premièrement, la société est assise sur 2,4 milliards de dollars de liquidités nettes, soit environ 1 dollar par action (et elle est déjà rentable). Deuxièmement, Palantir travaille avec des fournisseurs de défense et des prestataires de services pour étendre l’utilisation de ses produits”, écrivaient les analystes de la banque de Caroline du Nord.

Avec la guerre en Ukraine, c’est pour le compte de l’armée britannique que la société américaine déploiera son outil de prises de décision stratégique en temps réel, sur la base d’analyse de précision de l’avancée du conflit au sol. Une entente à 91,4 millions de dollars qui vient tout juste d’être annoncée ce vendredi. Elle aidera les opérations militaires et le renseignement, et viendra compléter un premier projet pilote avec la Royal Navy (la marine anglaise) commencé il y a deux ans.

Derrière les produits de Palantir se trouve une technologie d’intelligence artificielle développée depuis des années pour le compte des États-Unis. Le chouchou de la CIA, qui aurait permis de traquer Ben Laden, aurait aussi été utilisé par l’ancien Président des États-Unis Donald Trump, via un produit appelé “prédiction de l’ordre public”. Depuis, l’entreprise cherche à diversifier ses revenus et s’adresse à un marché plus grand qui comprend les entreprises privées. Après être entrée en Bourse, Palantir a dû investir (en particulier dans sa communication et son marketing).

Palantir va mieux

C’est pour cette raison, aujourd’hui, que la société a pris de plein fouet la correction des valeurs stratégiques sur les marchés financiers. L’entreprise dont l’action baisse de 66 % sur un an n’est toujours pas profitable, mais l’équilibre est maintenant en visuel. Cela pourrait grandement motiver les investisseurs. En jetant un coup d’oeil aux résultats du dernier trimestre, on distingue que la marge des pertes d’exploitation se réduit, passant de 23 % l’année dernière à 10 % aujourd’hui. Une information à compléter par celle de la hausse des revenus.

La dilution des contrats controversés avec les États-Unis sera aussi un moyen de redorer l’image de la société et ne plus repousser certains à investir. Qui plus est, lors du dernier trimestre, Palantir est passé de 115 à 228 clients (y compris des clients français avec sa présence chez Station F), de quoi confirmer la bonne conduite de ses plans.

Outre la surveillance des conflits armés, des populations pour le compte des gouvernements, la société exerce donc pour le compte des entreprises. Son rôle, analyser de grandes quantités d’informations et en dégager des informations invisibles autrement. Grâce à l’intelligence artificielle, elle peut ainsi permettre à une entreprise d’améliorer sa gestion des risques. Début décembre, elle a signé avec une entreprise de grande renommée sur ces questions : Crisis24, basé à Montréal (Canada), pour un contrat “à plusieurs millions de dollars”.

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

l'IA fait de la 3D, Roomba espion, durabilité, PDP sur Twitch...La Quotidienne des Nums [23/12/2022]

l’IA fait de la 3D, Roomba espion, durabilité, PDP sur Twitch…La Quotidienne des Nums [23/12/2022]

Le premier cinéma autosuffisant 100 % durable ouvre dans l’Aube

Le premier cinéma autosuffisant 100 % durable ouvre dans l’Aube