in

La startup française Sonio lève 10M € pour son IA au service de la santé

Startup Sonio


Les levées de fonds continuent de s’enchaîner pour l’écosystème startup français. Et dernièrement, c’est Sonio, une entreprise basée à Paris, qui a annoncé une levée de fonds de 10 millions d’euros, auprès de l’accélérateur du Conseil Européen de l’Innovation, dont l’objectif est de soutenir les PME à fort potentiel. Le fait que cette startup parisienne est soutenue par cet accélérateur est donc un signal positif, puisque Sonio fait partie des 78 sociétés soutenues par le programme, sur 1 092 candidatures.

Précédemment, en juin 2022, la startup avait déjà levé 5 millions d’euros auprès d’Elaia, OneRagtime et Bpi France. Et si Sonio est autant soutenu, c’est parce que sa technologie peut potentiellement apporter des changements radicaux dans le domaine de la santé. En substance, celui-ci a développé une intelligence artificielle qui assiste le dépistage prénatal.

Détecter plus d’anomalies grâce à l’IA

Sur son site web, l’entreprise explique que dans les pays développés, les anomalies congénitales concernent 1 naissance sur 33. Or, dans 50 % des cas, ces anomalies ne sont pas détectées durant l’échographie. “Les praticiens en charge du dépistage prénatal doivent suivre des lignes directrices précises. Même lorsqu’ils sont fatigués. Même lorsque c’est la 15ème échographie de la journée. Sonio Pro (ndlr, l’un des produits de la startup) vise à les aider à ne rien oublier, à prendre en compte les facteurs de risque. Lorsqu’une anomalie est repérée, l’objectif de Sonio Pro est d’aider les praticiens à la caractériser”, lit-on sur le site de Sonio.

Un autre produit, appelé Sonio Diagnostic, accompagne les praticiens afin d’aider ceux-ci à détecter les signes visibles à l’échographie. L’objectif de la startup, à travers ses produits, est d’aider à la détection des 50 % de anomalies qui peuvent aujourd’hui échapper aux praticiens. Née en 2020, Sonio allie plusieurs disciplines, dont la médecine foetale, l’échographie, le logiciel, et, bien entendu, l’intelligence artificielle. Sa solution est déjà utilisée par plus de 250 professionnels de santé. De plus, l’entreprise a déjà signé des partenariats, dont un avec Samsung France (l’un des leaders de l’échographie).

Plus de recherches et plus de contrats

“Recevoir un financement aussi important de l’un des accélérateurs les plus compétitifs au monde témoigne de l’innovation que Sonio apporte à la médecine fœtale”, a déclaré Cécile Brosset, directrice générale et cofondatrice de Sonio. “ Notre travail acharné a porté ses fruits. Je suis maintenant plus convaincue que jamais que nous pouvons aider à sécuriser les soins de grossesse dans le monde entier grâce à l’intelligence collective et artificielle.”

Les fonds levés serviront à financer de nouvelles recherches et de nouvelles études cliniques. Sur le plan commercial, ces fonds pourront aussi être utilisés pour accélérer l’expansion de Sonio en Europe et aux Etats-Unis, tout en recherchant des partenariats dans les pays “où l’accès aux soins de santé est rare”.

TousAntiCovid

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Au MIT, des chercheurs développent des cellules photovoltaïques flexibles plus fines qu'un cheveu

Au MIT, des chercheurs développent des cellules photovoltaïques flexibles plus fines qu’un cheveu

Des joueurs s’allient pour porter plainte contre Microsoft et s’opposer au rachat d’Activision Blizzard

Des joueurs s’allient pour porter plainte contre Microsoft et s’opposer au rachat d’Activision Blizzard