JO 2021 : horaire, spectacle, défilé des délégations... La cérémonie d'ouverture en quatre questions

6 days ago 15

Véritable top départ des Jeux olympiques de Tokyo 2021, la cérémonie d'ouverture va être chamboulée, tout comme l'a été le programme des sportifs depuis un an et demi. Lieu, durée, contenu... Franceinfo:sport fait le point sur cette cérémonie hors normes avec Alexandre Boyon, qui la commentera sur France Télévisions (vendredi 23 juillet à partir de 13 heures).

Quand et où a-t-elle lieu ?

Bien que quelques épreuves aient déjà débuté (les tournois de football et de softball notamment), les Jeux olympiques commenceront officiellement avec la cérémonie d'ouverture. L'événement se tiendra vendredi 23 juillet, à 13 heures (heure française) au Stade national de Tokyo et sera à suivre en direct dès 11h45 sur France 2 et france.tv.

Cet événement télévisé massif "devrait être regardé par 650 millions de personnes à travers le monde", souligne le commentateur Alexandre Boyon, qui sera accompagné de l'animatrice et comédienne Églantine Éméyé, ainsi que du chef étoilé Thierry Marx, spécialiste du Japon et fan de judo.

Comment va-t-elle se dérouler ?

"Un spectacle chorégraphié sera suivi du traditionnel défilé des 206 délégations. Comme d'habitude la Grèce ouvrira le défilé, suivie de l'équipe olympique des réfugiés", indique celui qui va commenter sa cinquième cérémonie de JO d'été (après 2000, 2004, 2008 et 2016). Les autres nations se succéderont ensuite dans l'ordre alphabétique japonais.

Le Japon, pays hôte, la France, organisatrice des Jeux en 2024, et les Etats-Unis, qui accueilleront ceux de 2028 (Los Angeles), clôtureront ce défilé. Petite nouveauté cette année : pour la première fois dans l'histoire des Jeux, un duo homme-femme portera le drapeau des délégations (Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd pour la France) et un autre lira les serments olympiques. Si on ne connaît pas encore la durée de la cérémonie d'ouverture, "la dernière répétition a duré 3h46 précisémment", note Alexandre Boyon. Un temps rallongé notamment pour maintenir les distances physiques lors du défilé. 

"Etre uni par l'émotion (le nom de la cérémonie), aller de l'avant et vers plus de diversité sont les mots d'ordre de la cérémonie", précise le journaliste de France Télévisions. Si, au départ, la cérémonie était tournée autour de la reconstruction du Japon, moins de 10 ans après Fukushima, les organisateurs ont dû "complètement revoir leur copie" au vu du contexte sanitaire. "Ils veulent montrer que les Jeux sont plus que jamais un trait d'union en ces temps compliqués", souligne Alexandre Boyon.

Que va-t-on voir ? 

Le spectacle, composé de différents tableaux chorégraphiés, va retracer l'histoire du Japon "de la culture ancestrale aux mangas". La catastrophe de Fukushima sera évoquée de manière subliminale et un lien sera fait avec Tokyo 1964, lorsque la capitale nippone avait accueilli pour la première fois les JO d'été.

✨ J-2️⃣ avant les Jeux de #Tokyo2020 ! ✨

Et seulement 4️8 heures avant le début de la cérémonie d'ouverture.

Pour les retardataires, le programme complet est ici. https://t.co/w9ftHIwHrw#StrongerTogether | #UnitedByEmotion | @jeuxolympiques pic.twitter.com/DL0Yg4FTdT

— #Tokyo2020 en français (@Tokyo2020fr) July 21, 2021

"Les organisateurs nous promettent des surprises pour cette première cérémonie de l'histoire des Jeux sans public. Ils ont considérablement dû se réinventer, car habituellement, il y a toujours une part de jeu avec les spectateurs (illuminations des tribunes, ola, public habillé d'une même couleur etc.)".

Bien que remanié, l'événement du 23 juillet va marquer le début d'une fête de 15 jours, et se veut joyeux et porteur d'espoir. "Le ton de la cérémonie influe sur l'ambiance des Jeux", explique Alexandre Boyon, qui a également commenté quatre cérémonies de JO d'hiver. La cérémonie devrait aussi faire référence à la pandémie mondiale de coronavirus, "peut-être à travers les porteurs de drapeaux au départ, qui pourraient être un secouriste et un représentant du corps médical", indique Alexandre Boyon. 

Qui y assistera ?

L'ensemble des JO, dont la cérémonie d'ouverture, se déroule à huis clos. Seul un millier de personnes, triées sur le volet, garnira les gradins de ce stade de 68 000 places. Parmi ces spectateurs, l'empereur du Japon, Naruhito, des représentants des sponsors, (hormis la firme japonaise Toyota qui a annoncé ne pas y participer) et des représentants de différentes nations. L'Elysée a annoncé qu'Emmanuel Macron s'y rendrait avec le ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer. 

Outre les tribunes, les effectifs seront également réduits au sein même des délégations. "Environ 6 000 athlètes seront présents, ce qui est moins que d'habitude, prévient Alexandre Boyon. Les sportifs n'ayant le droit d'arriver que cinq jours avant le début de leurs épreuves, beaucoup ne seront pas encore au Japon le jour de la cérémonie d'ouverture. Cela va notamment être le cas pour l'athlétisme [dont les épreuves commencent le 30 juillet]", explique-t-il.

Read Entire Article