in ,

Credit Suisse et Nomura en difficulté après la vente massive d’actions par le hedge fund Archegos

Les deux banques ont mis en garde contre des pertes importantes après la vente d’environ 20 milliards de dollars d’actions chinoises et américaines, leur client Archegos ayant été contraint de procéder à d’énormes débouclages de positions.

Credit Suisse
Credit Suisse

Nomura et Credit Suisse ont déclaré qu’ils risquaient de subir des pertes potentiellement « importantes » alors que certaines des plus grandes banques du monde évaluent leur exposition au dénouement massif de paris sur les actions à effet de levier d’Archegos Capital Management.

Les prêteurs du family office de Bill Hwang, basé à New York, se sont empressés de contenir les retombées après qu’Archegos n’a pas répondu aux appels de marge la semaine dernière. La liquidation forcée de plus de 20 milliards de dollars de positions liées à Archegos a ébranlé les actions chinoises et les valeurs tech, de Baidu à ViacomCBS.

Nomura chute en Bourse

La banque japonaise Nomura, dont les actions ont chuté de 16 % lundi matin à Tokyo, effaçant plus de 3,2 milliards de dollars de capitalisation boursière, a déclaré dans un communiqué qu’un client américain anonyme (a priori, le hedge fund Archegos) lui devait environ 2 milliards de dollars.

Credit Suisse a déclaré qu’il était en train de se désengager de certaines positions après qu’un fonds spéculatif basé aux Etats-Unis n’a pas été en mesure d’honorer ses appels de marge. « Bien qu’il soit pour l’instant prématuré de quantifier l’ampleur exacte de la perte résultant de cette sortie, elle pourrait être très importante et significative pour nos résultats du premier trimestre », a déclaré la banque, sans nommer le fonds.

Les actions de Credit Suisse perdaient plus de 9 % lundi matin. Cette perte potentielle est le dernier coup porté à la banque suisse, déjà ébranlée par le scandale Greensill.

L’affaire Greensill en neuf questions

Goldman Sachs estime que les pertes qu’elle subit du fait d’Archegos seront probablement négligeables, selon un proche du dossier. Les prêts de la banque new-yorkaise au fonds seraient entièrement garantis et Goldman a été parmi les premiers à commencer à réduire son exposition. La banque aurait abandonné la plupart de ses positions liées à Archegos.

Morgan Stanley est également un courtier principal d’Archegos et faisait partie des banques qui géraient la vente de ses positions en bloc vendredi, selon des proches du dossier. Impossible de dire pour l’instant si la banque a subi des pertes. Morgan Stanley a refusé de commenter.

Written by Altho

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Discord

Microsoft pourrait acheter la communauté Discord dès Avril

Coronavirus Pandemic Is Accelerating, WHO says