in

Avdiivka perdue, Syrsky incrimine ses subordonnés

Avdiivka perdue, Syrsky incrimine ses subordonnés

Avdiivka perdue, Syrsky incrimine ses subordonnés
Publié par LCI / Date: 2024-03-06 14:00:34
Durée: 00:11:51 / 1294 likes / Rating: / 132426 vues
#Avdiivka #perdue #Syrsky #incrimine #ses #subordonnes

La vidéo YouTube en question met en lumière une déclaration du commandant en chef des armées ukrainiennes, Oleksandre Syrsky, suite à la défaite d’Avdiivka face à la Russie. Les propos tenus par Syrsky pointent du doigt les lacunes de ses subordonnés et critiquent ouvertement les erreurs commises par son armée lors de cette bataille stratégique. Cette déclaration intervient seulement trois semaines après sa nomination, soulignant l’urgence de mettre en place des changements au sein de l’armée ukrainienne. La purge annoncée par le président ukrainien Volodimir Zelensk est une première conséquence de cette remise en question, donnant à Syrsky carte blanche pour effectuer des changements de personnel au sein de l’armée.

Le contexte de cette déclaration est la défaite amère d’Avdiivka, tombée aux mains de la Russie, quelques jours après la nomination d’Oleksandre Syrsky en tant que commandant en chef des armées ukrainiennes. Cette défaite a mis en lumière des lacunes et des erreurs de calcul du côté des commandants de certaines brigades, ainsi qu’une insuffisance de personnel et des problèmes de formation au sein de l’armée ukrainienne. Syrsky a pris la décision de battre en retraite pour éviter l’encerclement et préserver la vie et la santé des militaires, marquant un changement dans la stratégie ukrainienne face à la supériorité russe.

Les critiques formulées par Oleksandre Syrsky apparaissent comme une remise en question du fonctionnement de l’armée ukrainienne et une volonté de réforme en profondeur. Ces critiques peuvent être mal interprétées comme une attaque personnelle envers son prédécesseur, Valeri Zalouni, cependant, il est important de noter que Zalouni était le numéro deux et avait lui-même des responsabilités dans les événements à Avdiivka. La volonté de Syrsky de redorer son image et de montrer son engagement envers la sécurité et la vie des soldats est clairement mise en avant dans ses déclarations et actions.

Les changements annoncés au sein de l’armée ukrainienne, notamment la purge et les modifications de personnel, semblent être une première étape vers une réorganisation plus profonde. La volonté de Syrsky de mobiliser les soldats en fonction de leurs spécialités et de mettre en place une chaîne logistique efficace montre une prise de conscience des besoins réels de l’armée face à la guerre de haute intensité dans laquelle l’Ukraine est engagée. Il s’agit d’une étape cruciale pour renforcer les forces ukrainiennes et faire face à la menace russe.

En conclusion, la déclaration d’Oleksandre Syrsky et les actions entreprises pour réformer et renforcer l’armée ukrainienne sont des signes positifs dans un contexte de guerre et de défaite. La remise en question du fonctionnement de l’armée et la volonté de mettre en place des changements nécessaires montrent une prise de conscience des enjeux et un engagement envers la sécurité et la protection des soldats ukrainiens. La route vers une armée plus efficace et mieux préparée est encore longue, mais des initiatives comme celles prises par Syrsky sont un premier pas vers cet objectif crucial.

28 Comments

Leave a Reply
  1. Il faut admettre que l'armée russe et même les civils russes sont des dures à cuire. Pour comprendre cela il faut avoir vécu en Russie. Même leurs cousins ukrainiens le sont aussi mais le défaut des ukrainiens est qu'ils sont corrompus et facilement influençables. Il faut avoir vécu avec eux pour le comprendre.

  2. Le rafale est probablement un bon avion mais combien de pilotes sont ils capables de dans servir correctement 50, 100?
    Combien d'heures sont nécessaires entre chaque mission pour son entretien ?

  3. Beaucoup d'africaines sont encore dans l'ignorance, ils ne savent pas encore que la survie des africains se joue en Ukraine, c'est à dire si la Russie pers cette guerre nous demeurons esclaves à jamais

  4. Comme dans la chanson de Gavroche, c est la faute de tout le monde sauf de moi

    Un chef qui n'assume pas est un mauvais chef , zaloujny come back

  5. Arrêtez de mentir, il n'a pas sauvé Kiev, ce sont les Russes qui sont retirés de Kiev parce que il y avait eu un petit négociation, il faut arrêter de mentir une fois pour toute.

  6. Avant syrsky, c'est zelenski qui refuse d'assumer sa responsabilité de près de 700 mille soldats ukrainiens victimes de cette guerre qu'il aurait pu éviter !
    C'est zelenski qui se plia au injonctions britanniques réclamant la guerre !

  7. Alexandre Syrsky étant russe, on se demande si cette guerre entre les Fédérés de Russie et l'Ukraine n'est pas la reproduction de la guerre de Sécession américaine entre les Yankees et les Confédérés. Comme Napoléon III qui soutenait les Confédérés contre les Yankees, ou le Shogun contre le Tenno, Macron a choisi les perdants. Les mégalomanes joue toujours le mauvais cheval et les Français payent les pots cassés.

  8. 30 000 prussiens ont fait que le génie Napoléon a perdu , le nombre de russes face au déficit ukrainien en homme fait que les uns avancent et les autres se retirent .La formation aux matériels reçus pour les uns alors que les russes connaissent sur le bout doigts leurs armements en rajoute une couche .

  9. Il a liberer liev 😅😅😅😅 il a rien liberer les russes se sont retirer car il zelynsky voulait negocier et ils ont trouvés un accord mais boris Johnson est parti a kiev pour dire a zelynsky de ne pas negocier et qu'avec l'aide de loccident ils allaient gagner😅😅😅😅😅 pauvre zelynsky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aux Etats-Unis, les ­croqueuses du ­procès Trump

Dans le pays américain, les femmes qui examinent attentivement le procès de Trump

2023 12 19T204323Z 1817388198 RC2K05AU3N8U RTRMADP 3 FRANCE MIGRATION

Élections législatives de 2024 : les vainqueurs et les perdants parmi les personnalités élues