in

Amazon, Meta, Microsoft et la Fondation Linux font front commun face à Google Maps

Amazon, Meta, Microsoft et la Fondation Linux font front commun face à Google Maps



Est-il encore possible de concurrencer Google Maps dans l’industrie critique de la cartographie ? C’est en tout cas l’ambition du projet Overture Maps, qui vient d’être lancé par une large coalition d’entreprises du Web.

Des données cartographiques libres et gratuites

Parmi les membres fondateurs du projet, on trouve notamment Amazon, Microsoft, Meta, Tomtom et la Fondation Linux. C’est d’ailleurs cette dernière qui est à l’origine du projet, destiné à générer « des données cartographiques ouvertes et fiables, faciles à utiliser et interopérables. » Même si Google n’est jamais mentionné dans les divers communiqués de presse de chaque entreprise, le géant du Web et son service Google Maps sont bien évidemment en ligne de mire.

Concrètement, la mission d’Overture Maps n’est pas de créer un site clé en main permettant de détailler comment se rendre d’un point A à un point B, mais plutôt de générer une vaste base de données cartographiques qui pourrait être librement utilisée par tout le monde. L’idée se rapproche de ce que propose OpenStreetMap, mais sans l’outil de navigation dédié. Pour le dire plus simplement, Overture Maps pourrait fournir une partie des données de l’application et du site OpenStreetMap, mais aussi alimenter des services de cartographie développés par d’autres sites.

« La gestion de données cartographiques précises et complètes est coûteuse et complexe, ce qui peut la mettre hors de portée de nombreux services et freiner l’innovation« , explique Michael Kopenec, un des cadres d’Amazon qui promeut le projet. « Cela permettra à chacun de tirer parti des mêmes données sous-jacentes pour alimenter un large éventail d’utilisation« , continue le responsable. Bien évidemment, cette initiative n’est pas que le fruit désintéressé de l’amour qu’éprouvent les grandes entreprises pour les données et le logiciel libre : des considérations économiques entrent en jeu.

Google Maps coûte cher

Google Maps, aujourd’hui largement utilisé dans tout un tas d’applications et sur un grand nombre de sites web, peut faire payer cher les entreprises qui génèrent un nombre important de requêtes. Le service de cartographie de Google étant, in fine, quasiment devenu l’outil par défaut pour quiconque cherche à s’orienter, beaucoup d’entreprises n’ont d’autre choix que de l’utiliser. C’est cette domination que la fondation Linux cherche à bousculer avec l’aide des autres géants du Web.

Les premiers paquets de données mis à disposition par Overture Maps devraient être disponibles d’ici la mi-2023. Ils fusionneront des données OpenStreetMap ainsi que d’autres mises à disposition par les municipalités pour permettre de s’émanciper tout doucement de l’ogre Google Maps.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

What do you think?

Written by Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Amazon, Fnac, Darty, Cdiscount… Les dates limites pour les livraisons de cadeaux de Noël

Amazon, Fnac, Darty, Cdiscount… Les dates limites pour les livraisons de cadeaux de Noël

ChatGPT : tout savoir sur cette intelligence artificielle qui déchaîne le Web

ChatGPT : tout savoir sur cette intelligence artificielle qui déchaîne le Web