Connect with us

Le coup de gueule du boss de Ryanair: « Arrêtez de vous plaindre! »

Michael O'Leary

Eco

Le coup de gueule du boss de Ryanair: « Arrêtez de vous plaindre! »

Le coup de gueule du boss de Ryanair: « Arrêtez de vous plaindre! »

Depuis peu, les passagers qui volent avec Ryanair sont éparpillés dans l’avion à une place aléatoire. Ce qui provoque quelques désagréments, notamment pour les familles avec enfants. A moins de payer un supplément, mais ça ne plaît évidemment pas à tout le monde.

Il y a quelques jours, Michael O’Leary s’est exprimé sur une radio irlandaise à ce sujet. Le patron de la compagnie à bas coût a reconnu que cette mesure lui avait valu beaucoup de critiques. Mais pas question de changer son fusil d’épaule pour autant.

Son message est d’ailleurs très clair. « Si vous ne voulez pas payer 2€ supplémentaires pour être assis à côté de votre moitié, arrêtez alors de vous plaindre », lâche-t-il (NDLR: les surplus sont généralement plus élevés que 2€).

Même s’il reste parfois des places libres dans l’avion, les voyageurs sont souvent assis loin de l’autre. « Il y a de plus en plus de personnes qui optent pour la formule où ils peuvent choisir leur siège. Et ce sont souvent ceux à côté du hublot ou de l’allée. Les sièges au milieu restent donc souvent libres et sont alors attribués à ceux qui ne veulent pas payer. »

Les prix vont encore baisser
Malgré les nombreux commentaires des voyageurs mécontents, Michael O’Leary n’a pas l’intention de changer sa stratégie. L’entreprise a d’ailleurs annoncé qu’elle allait encore baisser ses prix (environ 9%) après avoir enregistré une augmentation de bénéfices de 55% sur les trois derniers mois.

Plus grande compagnie aérienne européenne en termes de trafic passagers, Ryanair a contribué à faire reculer le prix des billets sur les courtes distances en Europe en augmentant ses capacités de 33 millions de sièges – soit une hausse de 33% – au cours des deux dernières années.

Continue Reading
You may also like...

More in Eco

To Top