Connect with us

Les prostituées en Russie, clandestines et victimes d’abus

prostituées en Russie

La vie

Les prostituées en Russie, clandestines et victimes d’abus

Les prostituées en Russie, clandestines et victimes d’abus

Vladimir Poutine les a vantées, non sans sarcasme, comme « les meilleures au monde ». Mais les prostituées russes sont contraintes de travailler dans la clandestinité et l’indifférence, victimes de nombreux abus dans un pays où leurs plaintes sont rarement entendues

« Les prostituées russes sont des parias absolues, qui n’ont aucune possibilité réelle de se défendre », résume amèrement Irina Maslova, fondatrice de l’unique association du pays qui vient en aide aux travailleuses du sexe, « La rose d’argent ».

Le rêve d’un syndicat
A l’époque de l’URSS, la prostitution n’existait officiellement pas. Elle n’est apparue dans les rues de Moscou que dans les années 90. Et depuis le début des années 2000, a généralement lieu dans des salons clandestins, souvent placés sous la « protection » de policiers corrompus.

Quant aux proxénètes, ils encourent en théorie jusqu’à trois ans de prison mais les poursuites aboutissent rarement en raison de la difficulté à pister l’argent des passes.

« Le profil des filles est très varié », explique Reguina Akhmetzianova, une militante de l’association « La rose d’argent ». « Il y a des étudiantes, des femmes divorcées, même des mères au foyer. Leur mari n’est pas au courant ou dit ne pas l’être. »

Tout bas, Madina, une jeune Ouzbèke qui parle à peine le russe, énumère elle aussi: « Oui, on m’a battue, menacée avec un couteau, forcée à le faire sans préservatif… » Reguina est en train de préparer des tests de dépistage lorsque l’on sonne à l’interphone. Une dizaine de minutes plus tard, Madina revient seule: le client a choisi Nastia.

« Nous faisons ce que nous faisons de notre propre initiative, c’est vrai. Mais on reste des êtres humains et on aimerait que l’on nous traite en tant que tel », soupire Nadia, juste après le départ d’un autre client.

 

More in La vie

To Top